Cet article date de plus de 3 ans

Législatives : dans la 3e circonscription du Pas-de-Calais, le poids de la gauche

La circonscription de Lens, historiquement à gauche, se penche de plus en plus vers le Front National. Pourtant, plusieurs candidats se dressent contre celui d'extrême droite et espèrent bien l'emporter. 

Lens vu du ciel.
Lens vu du ciel. © Capture d'écran Google Earth
C'est au coeur de Lens, à deux pas du stade Bollaert, que nous rencontrons la première candidate de cette 3ème circonscriptionFrédérique Masson, c'est l'attachée parlementaire du député sortant Guy Delcourt et désormais son successeur. A 33 ans, elle pourrait être le visage du renouvellement. Sauf que, sur ses affiches, la rose rouge du parti socialiste pèse lourd...



Mais la jeune femme assume : ce jour-là, elle prépare d'ailleurs la visite d'une figure du partie, l'ancien premier ministre Bernard Cazeneuve. "Je souhaitais conserver cette étiquette socialiste, c'est ce qui m'a donné envie de m'impliquer dans la politique, même malgré les turbulences nationales", explique Frédérique Masson. "C'est compliqué, mais ça permet aussi de ne pas faire une campagne traditionnelle comme on a pu les connaître. Il faut savoir se remettre en question continuellement, trouver d'autres formes de mobilisation, d'autres formes de dialogue.

Législatives : dans la 3e circonscription du Pas-de-Calais, le poids de la gauche


La tentation Front National


Retrouver l'oreille des électeurs, dans une circonscirption où le vote a basculé : historiquement socialiste et communiste, aujourd'hui majoritairement Front National... Une bascule que symbolise un peu José Evrard. Un ralliement il y 4 ans au parti de Marine Le Pen, après 40 ans de militantisme communiste. Aujourd'hui, comme il nous le confie, il a une chance historique de l'emporter. "Jamais rien n'est gagné. Ce qui est intéressant, c'est que dans ce score exceptionnel [celui de Marine Le Pen], dans cette circonscription, il est plus grand encore dans les municipalités communistes qui restent en place dans la circonscription", se réjouit José Evrard. 

Mais alors justement : comment se positionnent les élus communistes du secteur ? Pour le savoir direction Avion, ville dont le Maire a décidé de se présenter lui aussi à la députation. "Le deuxième tour nous a quand même un peu peinés, mais je crois que là il y a une grande différence, là il y a la proximité, c'est notre élection", souligne Jean-Marc Tellier, candidat communiste. 

Lui en a la certitude : pour ses législatives le Front National peut-être battu. "Regardez dans le bassin minier, là où Mélenchon fait le meilleur score, c'est dans toutes les villes communistes.  Donc on n'y est pas pour rien", ajoute le candidat. "On considère qu'on y a contribué. Maintenant, on verra bien, puisque malheureusement on n'a pas eu d'accord, mais je reste confiant.


Division de la gauche


Ici, pas d'accord entre Communiste et Insoumis. De retour à Lens, il suffit d'ailleurs de guetter cette camionnette au couleurs de Jean-Luc Melenchon pour croiser son candidat, Djordje Kuzmanovic. C'est l'un de ses plus proches collaborateurs, envoyé à l'assaut de cette circonscription. "Il n'y a pas eu d'accord national, nous le regrettons, ce n'est pas de notre fait ni de Monsieur Tellier, ni du mien, et nous serons du même côté, quel que soit celui qui passe au second tour", assure Djordje Kuzmanovic, candidat de La France Insoumise.

Mais une gauche dispersée peut-elle vraiment s'assurer une présence au second tour, dans cette troisième circonscription du Pas-de-Calais ?


Les résultats aux précédentes élections




Les candidats de la 3e circonscription du Pas-de-Calais
Michel Darras (LO)
Caroline Marie (UPR)
Jamel Oufqir (EELV)
José Evrard (FN)
Jean-Luc Flahaut (Pardem)
Sabine Banach-Finez (LR)
Jean-Marc Tellier (PC)
Brigitte LEvat (ECO)
Frédérique Masson (PS)
Djordje Kuzmanovic (FI)
Patrick Debruyne (Modem)
Hugues Sion (Union des Patriotes)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections législatives politique élections