RC Lens : que faut-il retenir de la conférence de presse de Gervais Martel et Arnaud Pouille ?

Gervais Martel aux côtés d'Arnaud Pouille, le nouveau directeur général du RC Lens. / © France 3 Nord Pas-de-Calais
Gervais Martel aux côtés d'Arnaud Pouille, le nouveau directeur général du RC Lens. / © France 3 Nord Pas-de-Calais

Morceaux choisis de la conférence de presse du RC Lens qui s'est déroulée ce mercredi au Stade Bollaert-Delelis.

Par YF

Gervais Martel, président du RC Lens, a donné une conférence de presse ce mercredi, jour de la reprise de l'entraînement des Sang et Or, aux côtés de son nouveau directeur général Arnaud Pouille et de Jocelyn Blanchard, directeur des affaires sportives. 

Voici les principaux enseignements :

Un nouvel organigramme

Pour son entrée en fonction, Arnaud Pouille, 43 ans, ancien directeur financier du Stade Français et secrétaire général de la Ligue Nationale de Rugby, a présenté le nouvel organigramme du club, notamment le board, l'instance exécutive. Ce board comprend désormais sept membres : Gervais Martel (président), Arnaud Pouille, les trois associés de Solferino (Joseph Oughourlian, Ignacio Aguillo et Gilles Fretigne), la société luxembourgeoise actionnaire majoritaire du club, et deux représentants de l'Atlético de Madrid (Jacobo Ollero et Jose Manuel Diaz Perez), actionnaire minoritaire.     


Ignacio Aguillo quitte ainsi ses fonctions de directeur général délégué qu'il occupait depuis la reprise du RCL par Solferino. Une tâche peu compatible en terme d'emploi du temps avec ses responsabilités de directeur du développement international de l'Atlético de Madrid. "L'ensemble de ses activités l'empêchaient d'être présent en permanence", a expliqué son successeur Arnaud Pouille. 

Les activités du club ont été divisées en deux pôles : les activités sportives sous la direction de Jocelyn Blanchard et les activités commerciales (hors sportif) sous la reponsabilité du nouveau DG. Gervais Martel a indiqué de son côté qu'il n'irait pas"couper les rubans le matin et arroser les chrysanthèmes le soir". "Mon rôle est celui d'un animateur", a expliqué le président lensois, désormais très encadré.

Le RC Lens présente sa nouvelle organisation
Reportage de Jean-Marc Devred et Bertrand Thery

"Le plan, c'est aussi de faire de la promotion interne", a commenté Arnaud Pouille au sujet de ce nouvel organigramme. "Il n'y avait pas forcément un organigramme qui était très lisible, avec des fonctionnalités claires. Le but, c'est de rendre les choses plus lisibles, de recruter quand on n'a pas les compétences en interne et sinon de faire monter les personnes qui font le boulot depuis quelques années et qui méritent aussi d'êtres promues." Le directeur général a par ailleurs confirmé, sans les nommer, la mise à l'écart de Véronique Adam (responsable billetterie et boutique) et Dominique Regia-Corte (speaker et relations avec les supporters). "Ce sont des personnes qui sont présentes depuis assez longtemps au club, qui sont dispensées d'activité. Et sur lesquels il y a une mesure d'ordre privé qui est prise. Les premiers contacts qu'on a avec elles sont très bons. Ça se passe en famille."  

Alain Casanova confirmé

"Il n'y a pas eu d'informations comme quoi il était partant", a assuré Jocelyn Blanchard. "Il est l'entraîneur du club, il est sous contrat. Il est confirmé bien sûr".

Le recrutement pour la prochaine saison

"On a eu une première recrue qui est Mouaad Madri qu'on a fait rapidement, qui venait d'Ajaccio et qu'on suivait déjà depuis quelques temps", a déclaré Jocelyn Blanchard. "Il peut joueur tous les rôles offensifs. On a ciblé d'autres arrivées : on recherche un arrière latéral à droite, un arrière latéral à gauche, un défenseur central, un milieu de terrain et un attaquant de pointe". Pour le poste de latéral gauche, la priorité est Karim Hafez, prêté à Lens cette saison par le club belge du Lierse. "C'est quelqu'un qui nous a satisfait la saison dernière, un joueur avec beaucoup de potentiel. Pour nous et pour le coach, ce serait très important de pouvoir continuer avec Karim. Mais ce n'est pas un joueur qui nous appartient aujourd'hui. Il faut pouvoir concilier le sportif et l'économique".
 

RC Lens : Jocelyn Blanchard sur le recrutement de la prochaine saison


Concernant la collaboration avec l'Atlético de Madrid et des prêts éventuels de joueurs du club espagnol, Jocelyn Blanchard répond : "On partage des informations, sauf qu'il faut se mettre face à la réalité. Je crois que l'Atlético de Madrid est le 4e club au monde et nous, on est le 4e club en Ligue 2. Donc aujourd'hui, pour moi, la passerelle entre les deux, elle est un peu trop large pour que certains joueurs de Madrid puissent atterrir directement chez nous. Mais on y travaille régulièrement pour pouvoir saisir les moindres opportunités."   
 

Reprise de l'entrainement au RC Lens


Du côté des départs, "un certain barème a été mis en place", a ajouté le directeur des affaires sportives. "Vous savez que le Racing club de Lens a toujours eu l'habitude de vendre ses joueurs à un certain prix. Si certains sont sollicités, on peut en discuter, la porte n'est pas fermée. Mais on a la farouche volonté de garder un maximum de notre effectif pour garder la stabilité de l'équipe."  Pour le moment, le seul transfert effectué est celui de Benjamin Bourigeaud au Stade Rennais, les autres départs (Kenny Lala, Mathias Autret) étant des fins de contrat. Des joueurs très convoités comme John Bostock, Jean-Kevin Duverne et Dusan Cvetinovic sont toujours à Lens : ils étaient tous les trois à la reprise de l'entraînement ce mercredi matin. Concernant l'intérêt du Celtic Glasgow pour Duverne, Jocelyn Blanchard affirme "ne pas avoir reçu d'offre officielle, donc c'est une rumeur".
 

La situation financière 

"Le club n'a pas perdu 15 millions d'euros cette saison comme j'ai pu le lire, je vous rassure", a démenti Gervais Martel. "La perte du club, ça va plutôt être dans les 4 ou 5 millions d'euros. Quand on est en L2, on n'arrive jamais à équilibrer les dépenses avec les recettes parce qu'on a des structures d'un club de L1. Sauf que derrière, il y a les ventes de joueurs. (...) Moi j'en ai vu passer des actionnaires, là c'est très sérieux. On passe à la DNCG demain (jeudi). Je ne devrais pas parler comme ça mais on y va en sifflotant. On a des actionnaires qui sont attachés au club, qui sont passionnés du club, ils vont nous aider au maximum. Mais ça reste du sport et avec le sport, on ne sait jamais ce qui va arriver." 
 

RC Lens : conférence de presse en direct


Selon Arnaud Pouille, la perte de 15 millions d'euros évoquée par L'Equipe est la perte "avant mutations", c'est-à-dire sans tenir compte des ventes de joueurs effectuées l'été dernier (Gbamin, Cyprien, Moore). "On perd 4 millions en ayant vendu pour 10 millions l'an dernier".    


Du changement à la formation

Le RC Lens a enregistré plusieurs départs à La Gaillette dans l'encadrement des équipes de jeunes : Fabrice Vandeputte, entraîneur des U19 parti à Bourg-en-Bresse, Christophe Raymond, entraîneur des U17 nommé entraîneur-adjoint à Reims, et Reda Hammache, responsable du recrutement au centre de formation, parti au LOSC.  

Ces départs vont être compensés par de nouvelles arrivées. "On a nommé un nouveau responsable du centre de formation qui est Sylvain Matrisciano pour pouvoir remettre Hervé Arsène responsable de la pré-formation", a expliqué Jocelyn Blanchard. "Il aura en charge la direction du centre dans sa totalité."

A lire aussi

Sur le même sujet

Visite de chantier au musée de Picardie

Près de chez vous

Les + Lus