Le sport dans le rétro ce dimanche: une année qui a bouleversé la planète sportive

Le monde sportif a été totalement chamboulé en 2020 par la pandémie de covid-19. De nombreuses manifestations ont été annulées; d'autres ont dû s'adapter au confinement. Les huis clos sont apparus, vidant les stades de tout spectateur. Les pratiquants ont dû s'adapter et les clubs ont souffert.

Les Sang et Or, qui ont retrouvé la Ligue 1, grâce au covid ?
Les Sang et Or, qui ont retrouvé la Ligue 1, grâce au covid ? © François Lo Presti / AFP

Revivez les temps forts de l'année 2020 ce dimanche dans la rétro sportive diffusée dans notre édition de 19H, ce dimanche 27 décembre. 

Une année fortement perturbée par la pandémie. Après un mois de janvier presque normal, le virus est arrivé en Europe. Les événements ont été directement impactés par l'épidémie, et le confinement qui s'en est suivi.

Les championnats collectifs ont été suspendus, puis arrêtés. La plupart des courses et compétitions ont été annulées au printemps. Certains événements ont été reportés. La planète sport s'est complétement arrêtée de tourner.

Le football pro et amateur en danger

Le football professionnel en particulier se retrouve devant une crise financière sans précédent. Le monde cycliste a réussi à repartir en août. Le huis clos est devenu la norme.

Le sport amateur se retrouve aujourd'hui privé de pratiquants, et de ressources. Jusqu'à quand ?

Paradoxalement, certains clubs ont bénéficié de cette crise, comme tous les clubs qui ont accédé (RC Lens, Cambrai volley, Saint-Amand HB) ou sont restés dans l'élite (ESSM Le Portel; BCM Gravelines...).

Malgré l'instauration de bulles sanitaires, de véritables clusters ont quand même impacté les clubs (RC Lens, TLM volley). Et les matches à huis clos sont devenus la norme.

Revivez toute cette année dans cette rétro réalisée par Jean-Marc Devred et Rémi Pohier.

2020, c'était aussi ...

En cinq minutes d'images, il n'est pas possible d'évoquer toute l'année sportive écoulée. On n'oubliera donc pas certains temps forts non présents dans ce reportage:

- la belle saison de Florian Sénéchal, 2è de Gand-Wevelgem, qui rentre dans le club des meilleurs coureurs de classique.

- Le Défi des deux Caps : quatre jeunes nageurs handicapés font l'aller-retour à la nage (30km), sous la conduite de Philippe Croizon fin août.

- la montée de l'olympique marcquois rugby en Fédérale 1.

- La Route du Louvre qui s'est reconstruite.

- La confirmation du pilote lillois Adrien Fourmaux qui gagne 4 rallyes dans une saison pourtant tronquée.

- Et malheureusement, la disparition de légendes du sport nordiste: les entraîneurs Arnold Sowinski, Alex Dupont et Gérard Houiller, et du pongiste Jacques Secrétin.

- des malheurs de Lucas Pouille et de son changement de staff.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport rétro covid-19