• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Notre-Dame de Paris : la famille Mulliez (Auchan) lance une fondation pour participer à la reconstruction

Gérard Mulliez, fondateur d'Auchan / © DENIS CHARLET / AFP
Gérard Mulliez, fondateur d'Auchan / © DENIS CHARLET / AFP

Une fondation va récolter les dons issus des cationnaires et salariés des entreprises appartenant à la famille nordiste Mulliez. 

Par @F3nord

La famille Mulliez va contribuer à la recontruction de Notre-Dame de Paris. L'AFM (Association familiale Mulliez) qui rassemble tous ses membres (environ 750 personnes) a annoncé à La Voix du Nord son intention de créer une fondation chargée de rassembler tous les dons pour participer au mouvement international en faveur de la Cathédrale brûlée le 15 avril dernier. "Cette fondation accueillera les engagements individuels des associés, ceux des familles d’entrepreneurs amies mais aussi l’ensemble des initiatives des collaborateurs et des clients des enseignes, « en temps ou en argent », précise une source interne au quotidien régional.

L'information nous a été confirmée sans autre précision. « Nos valeurs sont fortes, il fallait réagir très vite sans faire de la charité spectacle », explique également à La Voix du Nord Patrick Mulliez, fondateur de Kiabi.
 

La famille Mulliez fait partie des plus grandes fortunes de France. Ses membres possèdent de nombreuses grandes enseignes de distribution comme Decathlon, Leroy-Merlin ou Kiabi... Sans oublier Auchan, entreprise originelle. En tout, ces entreprises emploient 800 000 personnes dans le monde. De nombreux membres de la famille Mulliez sont croyants et l'ont souvent affirmé publiquement. 
 

Critiques


Le montant de la contribution de la famille Mulliez n'a pas été précisé et dépendra donc des dons récoltés au sein de l'AFM. La fondation doit être créée prochainement.

Le groupe LVMH et la famille Arnault, première fortune de France, la famille Pinault, la famille Bettencourt-Meyers et le groupe L'Oréal, ainsi que le géant pétrolier Total ont à eux seuls versé 600 millions. Mais cette mobilisation éclair de milliardaires et de grands groupes a été critiquée par des responsables politiques et syndicaux ainsi que des "gilets jaunes" déplorant leur implication bien moindre contre "la misère sociale".

   
 

Sur le même sujet

Leïla et Havvanur : "Si j'avais changé Mozart, j'aurais mis une maison de retraite à la place"

Les + Lus