• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Noyés de la Deûle : 3 hommes mis en examen, l'enquête est relancée

En novembre 2011, le corps d'Hervé Rybarczyk était repêché dans la Deûle / © MAXPPP
En novembre 2011, le corps d'Hervé Rybarczyk était repêché dans la Deûle / © MAXPPP

En 2010-2011, cinq jeunes hommes étaient morts noyés dans la Deûle. La justice avait conclu à des accidents. Mais la semaine dernière, revirement complet, trois hommes ont été mis en examen. Et l'enquête est rouverte.

Par EM

C'est une affaire qui a fait beaucoup de bruit il y a presque 7 ans. Cinq noyades de jeunes hommes à Lille dans la Deûle. Accidents ? Suicides ? Crimes ? Série noire de décès sans lien entre eux ? Après enquête, la justice avait classé sans suite ce dossier. Jusqu'au rebondissement de la semaine dernière.

Quatre hommes âgés de 24 à 28 ans ont été interpellées dans le milieu de l'ultra-droite jeudi et vendredi. Trois ont été mis en examen pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner en réunion, avec préméditation ou guet-apens et avec arme". Ils sont soupçonnés d'avoir tué Hervé Rybarczyk, un Ronchinois de 42 ans retrouvé noyé dans la Deûle, en novembre 2011. Ce guitariste du groupe de rock lillois Ashtones avait disparu après un concert boulevard Montebello. L’enquête avait alors privilégié un éventuel suicide. Hypothèse qui a toujours été contestée par sa famille et ses amis. 

La quatrième personne interpellée n'a pas été mise en examen. Le Juge des libertés et de la détention a décidé le placement en détention provisoire des trois mis en examen.
Hervé Rybarczyk, mort en 2011, à l'âge de 42 ans / © MAXPPP
Hervé Rybarczyk, mort en 2011, à l'âge de 42 ans / © MAXPPP


L'enquête relancée


Comment ces arrestations ont-elles été possibles 6 ans après ? Selon La Voix du Nord qui a révélé l'information, c'est un renseignement obtenu dans le cadre d'une enquête sur un gang de skinheads en Picardie (dont le procès a eu lieu fin mars 2017) qui a permis de déboucher sur ces arrestations. 

L'enquête sur les 4 autres décès est-elle également relancée ? John Ani, Thomas Ducroo, Jean-Mériadec Le Tarnec et Lloyd Andrieu ont-ils eux aussi été agressés et tués ? Rien ne permet de répondre pour l'instant à cette question. Mais une information judiciaire a été ouverte dès juillet 2015 et confiée au juge Gentil, sans communication médiatique. «  Une information judiciaire a été ouverte en 2015, a confirmé Thierry Pocquet du Haut-Jussé, procureur de Lille. Elle a repris les cinq procédures de personnes noyées initialement classées sans suite, puisque les éléments recueillis alors ne laissaient rien apparaître de suspect. » Les investigations ont été confiées à la section de recherches de la gendarmerie de Lille.

Le procureur Fèvre, en poste à l'époque, avait en effet fermé le dossier en juillet 2014, estimant que rien n'avait permis de penser à autre chose qu'à des décès accidentels : absence de traces de coups, contexte de soirées et d'alcool... Il faut également noter que le corps d'Hervé Rybarczyk avait été retrouvé près du port fluvial, pas tout à fait dans le même secteur que les autres (Vauban). Et à une date assez éloignée : novembre 2011. Alors que la série de décès avait commencé plus d'un an auparavant : octobre 2010 : John Ani retrouvé noyé. Février 2011 : Thomas Ducroo et Jean-Mériadec le Tarnec. Septembre 2011 : Lloyd Andrieu.

Rumeurs, psychose, hypothèses : famille, amis, et même parfois policiers ont souvent exprimé leur scepticisme face aux conclusions de la justice. Ce rebondissement leur donnera-t-il raison ? 

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus