À Beauvais, les élèves du collège/lycée Saint-Esprit récoltent plus d'une tonne de denrées pour les Restos du cœur

Déçus de ne pas pouvoir participer au cross caritatif annuel de leur établissement, les élèves de l'institution Saint-Esprit de Beauvais ont organisé une collecte pour les Restos du cœur. Ils ont récolté 1 300 kilos de denrées alimentaires et de produits d'hygiène.

Les élèves de l'institution Saint-Esprit ont récolté 1 300 kilos de dons pour les Restos du coeur.
Les élèves de l'institution Saint-Esprit ont récolté 1 300 kilos de dons pour les Restos du coeur. © Institution Saint-Esprit

"On s'était mis un objectif d'une tonne, mais c'était vraiment un rêve, alors on était surpris de le dépasser", s'enthousiasme Frédéric Bloquet, responsable de la vie scolaire du lycée Saint-Esprit de Beauvais. "On est fiers de nos élèves !"

Une idée des élèves

Tout a commencé au mois d'octobre, lorsque les élèves ont appris que le cross caritatif annuel de l'établissement n'aurait pas lieu cette année, en raison des restrictions sanitaires.

"C'est né d'une forte demande de leur part. Même s'ils ne pouvaient pas courir, c'était une évidence pour eux d'organiser quelque chose, et pour nous, c'était une évidence d'accepter, raconte Frédéric Bloquet. Ce n'est pas surprenant, le cross est vraiment une institution chez nous. Il nous est arrivé de récolter 15 000 euros de dons pour Mécénat Chirurgie Cardiaque !"

Lors d'un conseil de vie lycéenne, les délégués des élèves ont donc demandé à l'équipe pédagogique d'organiser une collecte. "On leur a demandé de choisir une association et ils ont proposé tout de suite les Restos du cœur, en partant du principe qu'avec la crise sanitaire, le nombre de bénéficiaires allait augmenter."

1 300 kilos récoltés

Après une campagne de communication auprès des 1 600 élèves et de leur famille, la collecte s'est tenue pendant 15 jours au mois de février. "Une trentaine d'élèves se sont relayés pour tenir les deux points de collecte de l'établissement et réceptionner les dons", explique le responsable de la vie scolaire.

Les lycéens se sont relayés pendant 15 jours pour réceptionner les dons.
Les lycéens se sont relayés pendant 15 jours pour réceptionner les dons. © Institution Saint-Esprit

Les 1 300 kilos de denrées alimentaires et de produits d'hygiène seront remis aux bénévoles des Restos du cœur de Beauvais le 18 février. Une nouvelle qui réjouit le responsable de la section beauvaisienne, Christian Laloup : "on achète 75% des denrées que l'on distribue, alors quand il y a un don supplémentaire, forcément, on est heureux !" Et encore plus cette année.

"Avec le covid on va donner plus qu'habituellement. Nous fermons le 12 mars pour faire les inscriptions d'été, et en principe on ne reprend la distribution de denrées que fin avril ou début mai. Mais là, vu la conjoncture, avec par exemple les nombreuses nouvelles inscriptions d'étudiants, on a décidé de continuer la distribution pendant l'intercampagne, donc ça va nous aider pour ça", précise-t-il

Un partenariat gagnant-gagnant

Les Restos du cœur sont d'ailleurs habitués des opérations avec les établissements scolaires. "Le Saint-Esprit est un partenaire vraiment sympathique qui nous avait déjà fait un chèque de 5 600 euros il y a trois ans avec le cross, ce qui nous avait vraiment beaucoup aidé", se souvient Christian Laloup. Ce type d'événements peut habituer les élèves à donner une fois devenus adultes. "Parfois ils deviennent même bénévoles ! On en prend aussi en stage pour ceux qui n'ont rien trouvé.

Gagnant-gagnant donc. "Ça fait partie des missions de la vie scolaire de former des citoyens, et puis c'est fédérateur", confirme Frédéric Bloquet.

Reste désormais à espérer que la collecte nationale des Restos du cœur remportera autant de succès. Elle se tiendra le week-end des 5 et 6 mars.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
restos du coeur société solidarité