• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Cerf tué dans un jardin à Lacroix-Saint-Ouen : le chasseur lynché sur les réseaux sociaux

© Anymal / Facebook
© Anymal / Facebook

Alain Drach, maître d’équipage ayant achevé un cerf sur une propriété privée samedi dernier, attire les foudres sur les réseaux sociaux.

Par Célia Mascre

"Assassin", "dangereux terroriste"... Les qualificatifs ne manquent pas sur les réseaux sociaux pour décrire Alain Drach, qui a tué un cerf dans le jardin de particuliers samedi dernier à Lacroix-Saint-Ouen. 

Les faits se sont déroulés avec l'aide des gendarmes qui ont mis en place un périmètre de sécurité et contacté les propriétaires qui auraient indiqué vouloir que "la traque prenne fin". Pourtant, les voisins restent profondément choqués, tout comme le maire de la commune, qui rappelle qu'un arrêté municipal interdit la chasse à courre dans les rues de Lacroix-Saint-Ouen.


Une pétition en ligne contre Alain Drach et destinée au maire de la ville a déjà reçu 18 658 signatures, et le chiffre est en évolution constante. Même l'activiste de la cause animale Rémi Gaillard a réagi sur son compte Twitter :
 


Le chasseur a annoncé au Courrier Picard ce matin qu'il comptait porter plainte car il aurait reçu 150 menaces de mort. "J’ai reçu 500 messages sur Messenger, 50 SMS, 150 mails… J’ai déposé une lettre recommandée pour exiger que soient retirés les propos diffamatoires tenus à mon encontre", explique-t-il.

La Société de vénerie se dit "embarrassée par cet incident rarrissime" et a ouvert une enquête pour en comprendre les circonstances de cet événement.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Je t'aime à l'européenne : l'Europe et nous (épisode 5/5)

Les + Lus