• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Deux jeunes Compiégnois lancent une plateforme pour réserver des activités... et restaurer le patrimoine de la région

Alexia et Arnaud se sont rencontrés à Compiègne et veulent valoriser cette région qu'ils aiment tant. / © DR
Alexia et Arnaud se sont rencontrés à Compiègne et veulent valoriser cette région qu'ils aiment tant. / © DR

Alexia Charbonnier, 23 ans, et Arnaud Rachez, 26 ans, viennent de finir leurs études. Ils se sont lancés à deux dans un grand projet : un site internet pour réserver des activités dans les Hauts-de-France, et participer à la restauration du patrimoine. 

Par Romane Idres

Elle parle de son projet avec une énergie et un enthousiasme sans égal. Alexia Charbonnier, 23 ans, espère lancer la plateforme "Actizzy" d'ici la fin du mois de février.

Le principe ? Un site internet qui permet de réserver toute sorte d'activités culturelles, sportives, et gastronomiques disponibles dans la région. "Ça peut être un cours de yoga, comme une session d'oenologie ou une visite de musée", explique la co-fondatrice. "Il y a plein de choses à faire dans la région, mais il n'existe aucune plateforme pour centraliser ces activités."

Sauvegarder le patrimoine 


C'est avec son ami Arnaud Rachez, qui vient lui aussi de finir ses études en marketing digital, qu'elle travaille sur ce projet depuis un an et demi. Et ils ont trouvé le "petit plus" qui pourrait bien faire la différence auprès des investisseurs et du grand public : à chaque réservation effectuée sur le site, ils toucheront une commission, et une partie de cette somme sera reversée à des actions de restauration du patrimoine. 

"Rien n'est encore officiel, mais on aimerait travailler avec la Fondation du patrimoine de Stéphane Bern", explique Alexia. "On aime sa façon de travailler, qui vise non seulement à sauvegarder le patrimoine, mais aussi à mettre en oeuvre des projets locaux pour financer l'entretien des sites et créer des emplois."
 

Bientôt disponible


Déjà plus de soixante prestataires se sentent prêts à tenter l'aventure "Actizzy", dont la plupart basées, pour l'instant, en Picardie. "Ça n'a pas été très difficile de convaincre les partenaires. Il n'y a pas de prise de risques pour eux, car le référencement sur la plateforme est gratuit. C'est uniquement lorsqu'une réservation est faite qu'ils doivent nous verser une commission. Et souvent, ils étaient séduits par cette idée de participer à la sauvegarde du patrimoine."

En attendant le lancement officiel de la plateforme, vous pouvez suivre les évolutions du projet sur la page Facebook ou le compte Instagram d'Actizzy.

A lire aussi

Sur le même sujet

Je t'aime à l'européenne : la famille (épisode 4/5)

Les + Lus