Fête de la musique : la mairie de Compiègne instaure un couvre-feu pour les mineurs de moins de 16 ans dans certains quartiers de la ville

Publié le

Le maire de Compiègne a pris un arrêté municipal instaurant un couvre-feu pour les mineurs de moins de 16 ans non accompagnés lors de la fête de la musique mardi 21 juin. Cette mesure s'appliquera dans certains quartiers de la ville.

La fête de la musique pourra prendre fin plus tôt que prévu pour certains jeunes à Compiègne. Le maire, Philippe Marini, a pris un arrêté instaurant un couvre-feu pour les mineurs de moins de 16 ans non accompagnés par l'un de leurs parents ou d'un représentant de l'autorité parentale ou légale.

Ainsi, ils auront interdiction de circuler ou de stationner seuls sur la voie publique de minuit à 6 heures du matin dans la nuit du 21 au 22 juin. 

La mesure s'applique aux quartiers du Centre-Ville, Petit-Margny, Clos des Roses, Les Jardins, Bellicart, La Victoire et les Maréchaux. 

"Un risque grave pour leur propre sécurité"

Le maire de Compiègne justifie sa décision par des débordements qui ont eu lieu l'an dernier pour la fête de la musique, impliquant des jeunes de 13 à 16 ans et conduisant à l’interpellation de dix personnes. "Je considère que la circulation des mineurs, la nuit sans accompagnement, présente un risque grave pour leur propre sécurité, la sécurité des personnes et des biens, la santé et la tranquillité publique", indique-t-il.

Ainsi, tout mineur de moins de 16 ans en infraction "pourra être reconduit à son domicile par les agents de la police nationale et/ou de la police municipale, qui informeront (...) le procureur de la République de tous les faits susceptibles de donner lieu à l’engagement de poursuites ainsi qu’à la saisine du juge pour enfants", précise l'arrêté.

Il est écrit également que la vente d'artifices est interdite sur le territoire de la commune de Compiègne depuis le 15 juin jusqu'au 22 juin à minuit, mais aussi leur utilisation sur la voie publique du 21 juin 8h au 22 juin minuit, sauf pour les professionnels titulaires d'un certificat de qualification ou d'un agrément délivré par le préfet.