Oise : l'humoriste Constance insultée sur les réseaux sociaux après avoir montré ses seins à la radio

L'humoriste Constance a reçu nombre d'insultes sur internet à l'issue de son intervention sur France inter le 28 août, pendant laquelle elle avait dévoilé ses seins. / © Frédéric Dugit/MaxPPP
L'humoriste Constance a reçu nombre d'insultes sur internet à l'issue de son intervention sur France inter le 28 août, pendant laquelle elle avait dévoilé ses seins. / © Frédéric Dugit/MaxPPP

Constance, humoriste originaire de Compiègne (Oise), a dévoilé sa poitrine lors de sa chronique habituelle sur France inter, le 28 août. Depuis lors, elle reçoit de nombreux messages d'insultes sur les réseaux sociaux qu'elle a décidé de dévoiler au public.

Par V.P.

"Trop d'amour suie à ma chronique. Besoin de partager ça avec vous". L'humoriste Constance a choisi l'ironie pour réagir, sur Twitter, aux insultes qu'elle a reçu suite à sa chronique du 28 août sur la radio France inter. Ce jour-là, elle avait terminé seins nus son sketch dans l'émission satirique Par Jupiter ! pour dénoncer le "puritanisme" a sens unique qui consiste à hurler au scandale lorsqu'une femme allaite dans un lieu public, problème qui ne se pose pas dans le cas d'un homme torse nu.
 


Sur Facebook et Twitter, la comédienne de 33 ans originaire de Vieux-Moulin près de Compiègne (Oise), a reçu de nombreux messages outrés, voire salaces après sa chronique, qu'elle a souhaité partager avec sa communauté. Si certains invoquent la morale et ont indiqué porter plainte, d'autres internautes ont moqué son physique ou l'ont violemment injuriée. Des réactions d'hommes que souhaitaient justement dénoncer l'Isarienne.

 


Constance - Constance Pittard dans le civil - avait dévoilé sa poitrine à la radio pour "faire la nique à ces puritains moralisateurs qui nous disent qu’on est pervers avec notre peau qu’on aère alors qu’eux, ils ont juste un problème avec leur zizi (sic)". Les interventions à la radio sont aujourd'hui fréquemment filmées et diffusées sur internet. C'est le cas de l'émission Par Jupiter ! avec laquelle elle collabore depuis fin 2017.

 

Sur le même sujet

Enquêtes de région : quelle mobilité, à la campagne ?

Les + Lus