Coronavirus : l'ARS veut examiner les 30 000 élèves et personnels scolaires du foyer épidémique de l'Oise

Les élèves et les personnels de tous les établissements scolaires des 9 communes de l'Oise concernées par l'épidémie de coronavirus vont être évalués à la demande de l'Agence régional de Santé. Cela représente plus de 30 000 personnes. Les examens ont déjà débuté dans 2 établissements lundi 2 mars.
Au collège Jean-de-la-Fontaine à Crépy-en-Valois dans l'Oise, les consultations ont débuté dès lundi 2 mars
Au collège Jean-de-la-Fontaine à Crépy-en-Valois dans l'Oise, les consultations ont débuté dès lundi 2 mars © Gontran Giraudeau / FTV
Les consultations se multiplient dans l'Oise, département le plus touché par l'épidémie de coronavirus en France avec 64 cas recensés lundi 2 mars. Des évaluations médicales ont été organisées dès le début de la semaine dans deux établissements scolaires de Crépy-en-Valois.

Désormais, les élèves et personnels de tous les établissements scolaires des neufs communes du cluster à savoir Creil, La Croix-Saint-Ouen, Nogent-sur-Oise, Montataire, Villers-Saint-Paul, Crépy-en-Valois, Vaumoise, Lagny-le-Sec et Lamorlaye sont invités à subir des examens. Ils seront contactés par l'Agence régionale de Santé via les messageries des établissements. 
 

Des cas de coronavirus au lycée Jean Monnet

Les investigations menées par l'ARS et les acteurs de santé ont déjà permis le diagnostic de cas de coronavirus Covid-19 au lycée Jean-Monnet de Crépy-en-Valois lundi 2 mars. Le rectorat ne précise cependant pas le nombre de personnes atteintes.
 
Ces investigations ont été lancées alors que la compagne du professeur de 60 ans, mort d'une infection au coronavirus à Paris dans la nuit du 25 au 26 février, travaille dans cet établissement. L’identification des élèves et des personnels avec lesquels les malades ont été en contact rapproché a d’ores et déjà été réalisée par l’ARS Hauts-de-France et Santé Publique France dès la confirmation de ces cas.
 

"C'était le professeur principal de mon fils"

Des examens ont été également effectués au collège Jean-de-La-Fontaine de Crépy-en-Valois. C'est dans cet établissement qu'officiait le professeur décédé à Paris. Une maman d'élève de 6e raconte comment se sont déroulés ces consultations. "Nous avons été convoqués par mail parce que c'était le professeur principal de mon fils et je l'avais rencontré le 11 février pour la remise des bulletins", explique-t-elle. "Lors de l'examen, on rencontre tout d'abord une infirmière qui nous demande si on a présenté des symptômes, qui nous prend notre température. Mon fils n'a pas subi de dépistage, puisqu'il n'avait pas de symptômes."
 
En revanche, la maman présentait des symptômes il y a quelques jours. "Par acquis de conscience, j'ai fait le 15 et puis tout s'est enchaîné, j'ai été hospitalisée à Beauvais, on m'a fait un dépistage et heureusement tout va bien."

Si elle se porte bien aujourd'hui, cette maman, qui préfère rester anonyme, a mal vécu cette expérience. "Je suis dans le milieu du secours donc je peux comprendre, mais pour ceux qui ne le sont pas et qui ont vécu la même chose que moi, j'imagine que psychologiquement ça a dû être très dur pour eux", confie-t-elle. "On vient vous chercher à votre domicile, avec une combinaison, un masque, on monte dans une ambulance vide, on vous parque dans un endroit en attendant d'autres personnes potentiellement malades, on part en convoit jusqu'à Beauvais où là on est enfermé dans des chambres où on ne voit personne, on nous amène les plateaux repas et personne ne vient les récupérer, c'est assez perturbant."
 
Au collège Jean-de-la-Fontaine, une cellule psychologique a été mise en place. L'ensemble des établissements des neufs communes de l'Oise concernées sont fermés jusqu'au 14 mars.
 


Une cellule d'information ouverte dès mercredi

Le rectorat a mis en place d'une cellule d'information ouverte au public. Le 03 22 823 824 sera actif dès mercredi matin 8h, et du lundi au vendredi 8h-19h. Cette cellule est destinée à répondre à des questions d'ordre scolaire et aucunement médicale, rappelle le rectorat.

Les autres numéros utiles : 
Les chiffres du dépistage du Coronavirus dans l'Oise
  • 9 communes
  • 28 000 élèves,
  • 10 lycées,
  • 11 collèges,
  • 87 écoles,
  • 2300 personnels.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société covid-19 santé