Coronavirus : à Hermes, les pompiers volontaires ravitaillent les personnes âgées

A Hermes, dans l'Oise, un réseau d'entraide s'est mis en place dès le début du confinement pour venir en aide aux personnes de plus de 65 ans. Elles peuvent appeler la mairie pour donner leur liste de courses. Un agent municipal fait les achats et les pompiers volontaires s'occupent de la livraison.
En livrant les courses aux personnes âgées, les pompiers volontaires se donnent le temps de faire un brin de causette.
En livrant les courses aux personnes âgées, les pompiers volontaires se donnent le temps de faire un brin de causette. © Amicale des sapeurs-pompiers de Hermes
Les personnes âgées sont les plus fragiles face au Covid-19.
Pour ne pas les exposer inutilement, les sapeurs-pompiers volontaires en partenariat avec la mairie de Hermes, ont décidé de leur venir en aide dès le début du confinement.
 Dans cette commune de l'Oise de 2600 habitants, plus de 33% de la population a plus de 60 ans.
Certains de ces habitants se retrouvent souvent isolés, surtout en cette période de confinement, car le village est étendu sur 12 km2 et réparti sur quatre hameaux.
 
Le fonctionnement de la chaîne de solidarité est simple. Les personnes âgées de plus de 65 ans sont invitées à téléphoner à la mairie pour donner leur liste de courses. La secrétaire relaient l'information à une employée communale.
Dès le lendemain, celle-ci se charge d'acheter les produits au supermarché du coin.
Les sapeurs-pompiers volontaires assurent la livraison. 

"On appelle les gens pour prévenir de la livraison et pour les personnes qui n'arrivent pas à marcher, on leur rentre leurs courses, explique David Deliancourt, président de l'amicale des sapeurs-pompiers de Hermes. Beaucoup en profitent pour commander des packs d'eau et de lait. Ça permet d'entretenir un dialogue pour voir si tout va bien, pour savoir s'il y a des traitements médicaux à aller chercher. Certaines personnes ont besoin de parler tout simplement. On reste le temps qu'il faut".
 

"C'est toute une chaîne qui s'organise".

"Ça fait presque 15 jours qu'on a commencé et on a fait presque une trentaine de portages, se réjouit Grégory Palandre, le maire de Hermes et on sent que ça va aller en augmentant. On voit que plus d'un tiers des personnes âgées sont contentes surtout de voir du monde".

Les commerçants aussi jouent le jeu. La boulangère apporte du pain frais. Deux bouchers font des livraisons à domicile. Le café propose des plats chauds qui peuvent être ajoutés à la liste de courses. 

"On s'aperçoit que la détresse est terrible, constate l'élu. Du jour au lendemain, certaines personnes ont perdu le relais associatif, l'opportunité de se mouvoir dans le village. En fonction du confinement, sachant qu'en terme de personne vulnérable, il y a des personnes isolées, on pourra étendre le service si le cas se présente". 

Les commandes sont centralisées à la mairie les lundis et mercredis.
Les livraisons ont lieu les mardis et jeudis après-midi.
Pour contacter la mairie de Hermes : 03-44-07-50-06 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société solidarité pompiers