Covid-19 : lancement d'une campagne de dépistage au Plessis-Belleville dans l'Oise

Ce lundi 25 janvier, une campagne de dépistage débute au Plessis-Belleville, dans l'Oise, après qu'une trentaine de cas de covid-19 ont été décelés à l'école élémentaire Louisette Wattier. L'opération se poursuivra toute la semaine, jusqu'à samedi.

L'école élémentaire Louisette Wattier est fermée depuis le 18 janvier.
L'école élémentaire Louisette Wattier est fermée depuis le 18 janvier. © Dominique Patinec / FTV

Il est à peine plus de 8h, au matin de ce lundi 25 janvier, et une demi-douzaine d'habitants du Plessis-Belleville, dans l'Oise, se sont déjà présentés à la campagne de dépistage organisée dans la salle de réception de la mairie. Une campagne mise en place après la découverte récente d'une petite trentaine de cas positifs au covid-19 sur l'école de la commune.

Toute la semaine entre 8h et 16h

"Avec l'ARS, nous avons décidé de lancer cette opération de dépistage pour évaluer la situation et déterminer si elle est circonscrite à l'école Louisette Wattier", explique Dominique Smaguine, le maire de la commune. Pour détecter la présence d'un éventuel variant, également. Toute la semaine jusqu'à vendredi, les 3500 habitants du Plessis-Belleville, pourront venir se faire tester entre 8h et 16h, avec un créneau supplémentaire samedi entre 8h et 12h.

De quoi rassurer la population, chez qui un sentiment d'incertitude s'est installé. "On n'est qu'à un kilomètre de la Seine-et-Marne, et donc de l'Île-de-France et à 15 minutes de l'aéroport de Roissy, poursuit l'édile. La majorité des actifs de la commune travaille à l'aéroport, on est quasiment Parisiens alors forcément on a peur que la virus circule plus vite."

Normalement, l'école élémentaire devrait rouvrir ses portes jeudi 28 janvier, mais la municipalité reste suspendue à la décision de l'académie et de la préfecture, qui attendent probablement les premiers résultats pour se prononcer. Pour l'heure, Dominique Smaguine reste positif : "On espère que les gens vont jouer le jeu. Mais le laboratoire de la commune effectue des dépistages depuis un petit moment et beaucoup d'habitants ont déjà été testés. Est-ce qu'ils reviendront ?" Réponse samedi 30 janvier.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société