Comment préserver la santé au travail ? Près de Creil, la biennale de la photographie industrielle ouvre le débat

Jusqu'au 20 juin 2021, l'agglomération Creil Sud Oise organise la quatrième édition d'Usimages, une biennale de la photographie du patrimoine industriel. Au travers de 13 expositions en plein air, les photographes posent leurs regards sur le monde du travail et sa représentation. 

Usimages 2021
Usimages 2021 © Yannick Labrousse

Depuis le début de la pandémie, la relation au travail et à son d’exercice a été bousculée pour des millions d’employés dans le monde. Entre émergence du télétravail et mise en place de dispositifs sanitaires, la Covid-19 aura marqué de son empreinte les bureaux et les usines. 

Pour cette quatrième édition, le festival Usimages, biennale de la photographie du patrimoine industriel présente 13 expositions ayant comme thématique principale “ Santé et sécurité au travail” . Un sujet plus que jamais d’actualité pour Frédéric Boucher, directeur artistique de l’événement : «La période de pandémie est propice au développement de ce type d’expositions»

De l’évolution des conditions de travail 

Pour illustrer le sujet, le festival présente notamment une exposition à partir de clichés issus du fonds de l'institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS). Depuis sa création en 1947, l’institut documente les conditions de travail des salariés. Des premières photographies en studio pour illustrer les bonnes pratiques aux reportages plus contemporains, on découvre l’évolution des conditions de travail des salariés de l'après-guerre à nos jours. 

© INRS

Le bureau comme marqueur social 

À Saint-Maximin, une autre exposition  rassemble les travaux de 5 photographes qui documentent ces espaces de travail que sont les bureaux. Les travaux présentés témoignent notamment de l’évolution du management lors des dernières décennies. «Le volet historique est intéressant, voir comment le travail dans les bureaux est représenté, et comment aujourd’hui avec les open-space on assiste à une nouvelle répartition du travail» ajoute Frédéric Bouchez. 

© Laurent Gélise/Usimages 2021

Résidence dans 4 entreprises 

Pour poursuivre le travail de documentation, Lucas Castel et Morgane Delfosse, 2 jeunes photographes ont été sélectionnés par le festival et ont passé plusieurs semaines dans 4 entreprises du bassin Creillois. Un manière de documenter le travail en temps de pandémie selon Frédéric Bouchez : «Les entreprises ont ouvert leurs portes pour que les photographes puissent travailler librement.L'idée, avec ce travail l’idée c'est de créer une mémoire du patrimoine industriel du bassin Creillois». 

Les treize expositions sont à decouvrir en plein air, jusqu'au 20 juin dans 11 communes de l'agglomération Creil Sud-Oise. 

© Usimages 2021

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
expositions événements sorties et loisirs art culture photographie