Dans l'Oise, des conducteurs bénévoles accompagnent les seniors pour faire leurs courses : "ça leur redonne de la dignité"

Publié le

À Agnetz, dans l'Oise, les personnes de plus de 65 ans qui n'ont pas de moyen de transport peuvent se rendre au supermarché grâce au dispositif "courses seniors". Un moyen de lutter contre l'isolement.

Depuis début septembre, le centre communal d'action sociale (CCAS) d'Agnetz a mis en place le dispositif "courses seniors", avec le concours des bénévoles de l'association Esprit Shaoyin.

"L'idée est de lutter contre l'isolement, explique Elisa Corbillon, maire adjointe en charge des affaires sociales à Agnetz. Ce service s'adresse aux personnes âgées de plus de 65 ans ou aux personnes en situation de handicap, qui n'ont pas de moyen de transport pour se rendre seules au supermarché".

"Ça leur permet de sortir de chez eux"

À ce jour, une dizaine de personnes a déjà eu recours à ce dispositif. Moyennant une cotisation de 9 euros par trimestre et de 1,50 euro par trajet aller-retour, elles bénéficient d'un accompagnement personnalisé. "On n'a pas souhaité que ce soit gratuit pour que les personnes, en prenant rendez-vous, s'engagent à l'honorer. C'est un service qu'on leur offre pour leur donner cette indépendance. Ça leur permet de sortir de chez eux. Ils ne sont pas redevables comme quand ils font appel à leurs enfants ou à leurs voisins. Ça leur redonne de la dignité". 

Le transport est proposé toutes les deux semaines, "généralement le jeudi matin. C'est le CCAS qui nous contacte", indique Oriane Goll, trésorière de l'association Esprit Shaoyin. "Ce n'est pas un taxi, c'est au-delà de ça, soutient Oriane Goll, trésorière de l'association. Les bénévoles vont à la rencontre des personnes et passent du temps avec elles. On les aide à charger le caddie, mettre dans le coffre de la voiture et porter les courses jusqu'à la maison". 

Des ateliers de diététique

En parallèle, des ateliers ont été mis en place autour de la santé et du bien-être, ou encore de la nutrition. "Lors du dernier accompagnement en courses, une diététicienne bénévole les a accompagnées et aidées à mieux choisir leurs produits, souligne Elisa Corbillon. Lorsqu'on vieillit, toutes les études démontrent qu'on se nourrit moins bien. On saute des repas, on ne cuisine plus, d'où l'intérêt de faire appel à la nutritionniste pour les conseiller". 

L'association Shaoyin a été conventionnée par le département de l'Oise en 2017, pour la prévention de la perte d'autonomie des seniors. Elle dispose d'une douzaine de bénévoles et intervient sur la communauté de communes du Clermontois. Elle propose également des cours de Qi gong santé, "reconnus comme une thérapie complémentaire par l'académie de médecine", justifie Oriane Goll.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité