"J'aime l'Oise", une campagne pour restaurer une image ternie par le coronavirus et relancer l'économie locale

Afin de restaurer l'image du département de l'Oise, premier foyer épidémique du Covid-19 en France, le conseil départemental lance une campagne de communication pour valoriser le territoire et ainsi relancer l'économie locale durement touchée par la crise du coronavirus.
 

Avec "J'aime l'Oise !", le département souhaite attirer les touristes dans ses lieux phares comme le château de Chantilly
Avec "J'aime l'Oise !", le département souhaite attirer les touristes dans ses lieux phares comme le château de Chantilly © AFP
"L'Oise a été le premier département touché par le Covid-19. Tout le territoire a subi un "Oise bashing" dès le début de la crise. Certains habitants ont même été mis de côté quand ils allaient travailler à Paris."

Le constat est de Jérémy Visconti, directeur de la communication du conseil départemental de l'Oise qui a lancé ce mardi 2 juin, une campagne de communication intitulée "J'aime l'Oise !".
L'objectif de cette campagne : faire consommer local, pour soutenir les commerçants du département. Et faire découvrir ou redécouvrir l'Oise à ses habitants comme aux touristes.

"On va se mobiliser à fond pendant l’été pour faire vivre ce sentiment d’appartenance à l’Oise", ajoute Jérémy Visconti. 
 


"On a été mis à l'index"

"On se doit d’être optimistes. On doit se battre pour défendre nos métiers, nos territoires", lance Gilles Forret, boulanger à Breteuil dans le nord de l'Oise. Celui qui est également le président de la Fédération des boulangers de l'Oise se souvient : "Nous, commerçants de proximité, on a été mis à l’index au démarrage du Covid, alors qu’on y est pour rien". 

Avant que le confinement soit décrété, des "boulangers proches du cluster de l'Oise, ont vu leur chiffre d'affaire baisser de 30 à 40%, ajoute-t-il. Certains clients faisaient jusqu'à 20 à 30 kilomètres pour aller chercher leur pain ailleurs."
 


"Aller de l'avant"

Gilles Forret s'est inscrit dans la campagne de communication du département pour "aller de l'avant. L’Oise a souffert d'un déficit d’image. C’est bien de réhabiliter l’Oise en tant qu'un des plus beaux départements de France". 

Le conseil départemental s'est associé avec Oise Tourisme dans le cadre de cette campagne. Une carte des plus beaux endroits du territoire doit être dévoilée dans les prochains jours. Le logo de "J'aime l'Oise !", sera également imprimé sur les sacs à pain des boulangeries.

Le département a également lancé un concours photo sur les réseaux sociaux.  

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société tourisme économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter