Une jument blessée aux parties génitales dans l’Oise, le propriétaire prudent quant à une attaque extérieure

La découverte d'une jument blessée aux parties génitales a été signalée mardi 15 septembre aux gendarmes de l'Oise. Si la suspicion d'une attaque extérieure est forte, le propriétaire se veut prudent.

Le propriétaire de la jument attend les résultats des premières recherches des gendarmes de l'Oise avant de porter plainte.
Le propriétaire de la jument attend les résultats des premières recherches des gendarmes de l'Oise avant de porter plainte. © Philippe Trias / Maxppp
Les gendarmes de l’Oise sont en pleine enquête. Une jument de l’Oise a été retrouvée blessée mardi 15 septembre aux parties génitales. Si la situation fait écho aux différentes attaques d’équidés signalées sur l’ensemble du territoire français depuis plusieurs semaines, le propriétaire de la jument ne veut pas tirer de conclusions trop hâtives.
 

On suppose qu’elle a été attaquée. Vu la plaie et son emplacement, la suspicion quant à une attaque extérieure est très forte, mais nous attendons les résultats de l’enquête. La jument est examinée. On est en attente d’un diagnostic vétérinaire et les gendarmes inspectent le pré où elle pâturait pendant la nuit pour s’assurer qu’il n’y rien autour qui pourrait expliquer une telle plaie à un tel endroit.


Interrogé par nos soins, le propriétaire indique ne pas avoir porté plainte. Ce dernier attend les premiers éléments de réponse dégagés par l'enquête avant d’envisager une action en justice.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers animaux nature cheval