La préfète de l'Oise, Corinne Orzechowski, quitte ses fonctions "pour des raisons personnelles et familiales"

Arrivée pendant l'été 2020, la préfète de l'Oise, Corinne Orzechowski, quitte ses fonctions "pour des raisons personnelles et familiales". Son départ a été acté lors du Conseil des ministres mercredi 4 janvier 2023.

Corinne Orzechowski n'est plus préfète de l'Oise. Le Conseil des ministres du 4 janvier 2023 a mis fin à sa fonction. "Cette décision intervient à ma demande pour des raisons personnelles et familiales, explique-t-elle dans un communiqué. Je quitterai donc mes fonctions dans quelques jours."

"De grands et beaux dossiers ont avancé depuis deux ans et demi"

Toujours dans le communiqué, elle remercie "tous ceux avec lesquels" elle a pu "animer des politiques publiques dont la charge" lui revient en tant que préfète.

Dans ses remerciements, elle cite d'abord, "l'ensemble des agents de l'État engagé, impliqué, quelle que soit leur administration de rattachement ainsi que les institutions et agences publiques qui complètent et amplifient l'action des services de l'État". 

Corinne Orzechowski met également l'accent sur "de grands et beaux dossiers" qui ont avancé en deux ans et demi, "et c'est essentiellement grâce à eux". Elle appuie ses remerciements aux "magistrats de l'ordre judiciaire et en particulier aux procureurs de Beauvais, Compiègne et Senlis avec lesquels les relations ont toujours été confiantes". 

Les élus, une "boussole du sens de mon action"

La future ex-préfète note que "les élus de ce département ont toujours été la boussole du sens" de son action. 

Je rappelle comme un mantra depuis de longues années que l’État territorial est d'abord à leur écoute pour les conseiller, les accompagner ou les aider à surmonter les situations les plus complexes. L'approfondissement de la politique de contractualisation et l'augmentation des moyens d'intervention de l’État renforcent à mes yeux cette exigence.

Corinne Orzechowski

Préfète de l'Oise

Corinne Ozechowski avance que "les crises auxquelles nous avons été collectivement confrontés ont confirmé aussi la nécessité de cette relation étroite". Elle "quitte ce département" qui l'a "rapprochée d'une partie" de ses "racines picardes avec de beaux souvenirs, de belles images et empreint de quelques belles rencontres", conclut-elle. 

Son successeur sera nommé dans les jours à venir.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité