• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Répertoire électoral unique : à la Croix-Saint-Ouen, on fait face aux bugs informatiques

Image d'illustration. / © PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP
Image d'illustration. / © PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

Le Répertoire électoral unique, entré en fonction en janvier, a engendré des anomalies dans les listes électorales de certaines municipalités, comme La Croix-Saint-Ouen dans l'Oise. A moins d'une semaine des élections européennes, le maire se fait toutefois rassurant.

Par ML et MS (avec AFP)

A l'approche des élections européennes, l'abstention fait partie des indicateurs les plus scrutés. Mais un facteur supplémentaire pourrait venir freiner les bonnes volontés des électeurs : les dysfonctionnements relevés dans certaines communes avec la mise en place d'un Répertoire électoral unique (REU). Ce dispositif connaîtra son baptème du feu ce dimanche 26 mai, lors du scrutin européen.
 

Le REU, géré par l'INSEE, remplace les fichiers électoraux qui incombaient auparavant aux 35.000 municipalités françaises. Il doit permettre de limiter le taux de non-inscription sur les listes électorales ou celui des citoyens mal-inscrits. Le système inclut notamment l'inscription automatique des jeunes à la majorité et la suppression de la date limite de dépôt des demandes, fixée préalablement au 31 décembre précédant l'élection. "Entre le 1er janvier et le 31 mars 2019, 740.000 personnes ont pu s'inscrire sur les listes électorales - des gens qui n'étaient pas inscrits ou qui ont déménagé - et ils n'auraient pas pu le faire avec l'ancien système", fait ainsi remarquer le ministère de l'Intérieur.
 
 
Mais certaines communes ont fait remonter des problèmes de synchronisation avec leur logiciel en mairie, ce qui causerait des erreurs sur l'état civil de certains électeurs (fautes aux noms, de sexe, d'âge...). Ce qui empêche notamment d'établir les cartes électorales. Les employés de la mairie de la Croix-Saint-Ouen (Oise), ont ainsi dû vérifier une à une les 3.600 entrées du fichier électoral de la commune. "Je pense que là, on devrait être bons", sourit Hélène Oliveira, adjointe à la direction des services de la mairie. Une vingtaine d'erreurs ont été identifiées.  

"On verra dimanche soir, par rapport à la nouvelle organisation, comment ça va se passer", soupire Jean Desessart. Le maire (LR) de La Croix-Saint-Ouen se veut malgré tout rassurant : "On va gérer".  Une solution aurait déjà été trouvée pour la moitié des anomalies. Les électeurs restants peuvent se rendre au tribunal pour faire éditer leur carte d'électeur, ou se rendre simplement avec un document d'identité au bureau de vote.
 

Du côté du ministère de l'Intérieur, on assure que des "écarts minimes" sur l'état civil n'empêcheront pas de mettre son bulletin dans l'urne. Il est toutefois possible d'avoir été radié parce que l'inscription sur la liste électorale n'était pas conforme. Le gouvernement invite donc lui aussi à vérifier en amont du jour du scrutin que l'on est bien inscrit.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le saxophoniste Arnold Pol joue Jubel

Les + Lus