Accident d'un camion belge au péage de Chamant sur l'A1 : la piste d'un problème de santé du conducteur privilégiée

Un poids lourd a pris feu au péage Chamant sur l'autoroute A1 dans l'Oise mardi 26 novembre 2019. / © Aurélien Dheilly SDIS 60
Un poids lourd a pris feu au péage Chamant sur l'autoroute A1 dans l'Oise mardi 26 novembre 2019. / © Aurélien Dheilly SDIS 60

Peu avant 10h ce mardi matin, un camion immatriculé en Belgique s'est encastré dans une barrière du péage de Chamant sur l'A1. Une sortie obligatoire a été mise en place. Une enquête a été ouverte par le parquet de Senlis.

Par JA

Peu avant 10h ce mardi sur l'A1, un camion venant de Belgique a violemment percuté un poste du péage de Chamant dans l'Oise.
 

Le camion est répéré à hauteur de Roye dans la Somme par plusieurs automobilistes : il fait des zig-zag sur les voies de l'autoroute et roule à une vitesse estimée entre 80 km/h et 100 km/h. Alertés, les gendarmes du peloton autoroutier de Roye se portent à sa hauteur et demandent au chauffeur de s'arrêter. Devant le caractère potentiellement dangereux de la situation, la Sanef décide d'ouvrir toutes les barrières du péage de Chamant pour évacuer la zone. Les bretelles d'accès sont également fermées. Trois véhicules de gendarmerie sont postés en arrière du poids lourd pour éviter que des véhicules ne s'en approchent trop.
 
Un poids lourd a pris feu au péage Chamant sur l'autoroute A1 dans l'Oise mardi 26 novembre 2019 / © Aurélien Dheilly SDIS 60
Un poids lourd a pris feu au péage Chamant sur l'autoroute A1 dans l'Oise mardi 26 novembre 2019 / © Aurélien Dheilly SDIS 60

Le camion, lancé à pleine vitesse, finit alors sa course folle dans un des postes du péage et prend feu immédiatement. 
 

"Le chauffeur est spontanément sorti de son camion en levant les mains et en ayant un discours qui laisse à penser qu'il n'avait plus forcément toute sa tête", a précisé à l'AFP le procureur de Senlis, Jean-Baptiste Bladier. Le chauffeur est transporté dans un état grave à l'hôpital Beaujon dans les Hauts-de-Seine. Il devrait être mis en garde à vue.
 
Une déviation avec sortie obligatoire est alors mise en place à Ferrières dans l'Oise (sortie 9). L'autoroute est fermée dans le sens Lille/Paris entre Chevrières et l'embranchement avec l'A16. Un bouchon allant jusqu'à 6 km se forme selon la préfecture. 
 

La circulation est ralentie mais normale dans l'autre sens. Il faudra près de trois heures pour que cette portion de l'autoroute A1 soit rouverte.

Une enquête préliminaire a été ouverte pour "mise en danger de la vie d'autrui" et "dégradation et destruction du bien d'autrui". Elle a été confiée au peloton autoroutier de la gendarmerie de Senlis. Des prélèvements ont été effectués pour vérifier l'alcoolémie du chauffeur et la présence de stupéfiants dans son sang. "On s'oriente vers une thèse accidentelle en lien avec un problème de santé du conducteur", a indiqué le procureur de la République de Senlis.

Le chauffeur, un ressortissant belge âgé de 39 ans, se rendait dans le Val d'Oise. Il transportait des produits ménagers non toxiques.

 

Sur le même sujet

Les + Lus