• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Opération de déminage au large de Dunkerque

C'est sur ce navire que les plongeurs-démineurs sont intervenus / © Sébastien Richard
C'est sur ce navire que les plongeurs-démineurs sont intervenus / © Sébastien Richard

25 décembre matin : une drague de l'avant port ouest de Dunkerque remonte un obus de 75 cm. L'engin a été immergé pour ne pas représenter de danger et doit être maintenant traité par les démineurs dans les prochains jours. 

Par @F3nord

Vendredi 25 décembre matin, vers 9h00, la drague « Bartolomeu Dias» signale avoir remonté un obus de 75 cm de longueur dans sa tête de dragage. Ce bateau se trouve alors dans l’avant-port de Dunkerque Ouest, où il travaille dans le cadre de l’agrandissement du cercle d’évitage pour la réception de porte-conteneurs de 400 m.

La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord dépêche une équipe de plongeurs-démineurs de la Marine nationale, de Cherbourg, pour procéder à une investigation et sécuriser la drague. Compte-tenu du danger que cet explosif peut potentiellement représenter, l’équipe est déployée par l’hélicoptère EC-225 de la Marine nationale, stationné à Maupertus. Pendant ce temps, la drague se déplace plus au large pour rejoindre une zone de sécurité et attendre l’arrivée des plongeurs-démineurs.

Une fois sur place et son expertise faite, l’équipe d’intervention décide d'immerger l'engin à un point ne présentant aucun danger. La munition sera traitée dans les prochains jours par les plongeurs-démineurs de la Manche – mer du Nord, à l’occasion d’une mission planifiée.

Tout danger étant écarté, le « Bartolomeu Dias» a pu reprendre ses activités de dragage dès l'après-midi.

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus