Paris-Roubaix : le coureur belge Michael Goolaerts est décédé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Quentin Vasseur
© Veranda’s Willems - Crelan Pro Cycling Team

Il avait été transporté dans un état très grave au Centre hospitalier de Lille.

Michael Goolaerts a perdu la vie ce dimanche au cours du 116e Paris-Roubaix, à la suite de son malaise en début d'après-midi sur le deuxième secteur pavé à Briastre.
Le jeune cycliste flamand de l'équipe Veranda’s Willems Crelan s'était effondré en bas d'une légère descente.


Il avait été immédiatement pris en charge et les secours avaient réussi à le réanimer après une heure de massages cardiaques. Transporté au Centre hospitalier de Lille par l'hélicoptère du SMUR, il y a succombé vers 22h40, comme l'a annoncé son équipe sur son compte Twitter. "Il est mort dimanche soir à 22h40 à l'hôpital de Lille en présence des membres de sa famille et de ses proches, à qui nous pensons fort. Il est décédé d'un arrêt cardiaque. Toute assistance médicale était inutile", a expliqué le communiqué de Vérandas Willems en précisant qu'il n'y aurait "pas d'autre communication pour donner le temps à ses proches de faire face à cette perte terrible".


Le jeune coureur belge prenait part pour la première fois à Paris-Roubaix. Âgé de 23 ans, le Flamand originaire de Lierre, près d'Anvers, avait été sacré en 2012 champion de Belgique de poursuite par équipe junior et de vitesse par équipe junior. Il était passé professionnel en 2014. Michael Goolaerts avait pris le départ du Tour des Flandres sans aller jusqu'au bout (abandon) la semaine dernière. Il comptait à son actif 20 jours de compétition en 2018, un peu plus de 3000 kilomètres en course.

Michael Goolaerts réanimé sur le secteur pavé de Briastre
Paris-Roubaix : Michael Goolaerts au sol lors du passage du peloton


Le cyclisme en deuil


De nombreuse personnalités du monde du cyclisme ont réagi après la mort du cycliste belge. Parmi eux, Cédric Vasseur, directeur sportif de l'équipe Cofidis, l'ancien coureur Jérome Pineau, et David Lappartient, le président de l'Union cycliste internationale.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.