Paris-Roubaix : Michael Goolaerts entre la vie et la mort après son malaise à Briastre

© Emmanuel Quinart / France 3 & Wikimedia Commons
© Emmanuel Quinart / France 3 & Wikimedia Commons

Il a pu être réanimé avant d'être transporté à l'hôpital.

Par Quentin Vasseur

Le Belge Michael Goolaerts de l'équipe Verandas Willems-Crelan a été réanimé et transporté dans un état grave à Lille après s'être effondré, victime d'un malaise, sur le secteur pavé de Briastre, le deuxième du Paris-Roubaix. 


Le cycliste flamand de 23 ans originaire de Lierre, se trouvait dans le peloton lorsqu'il a chuté sur une légère descente vers 13h45, à un endroit où les pavés étaient très gras et boueux, après les précipitations de ce dimanche matin. Le secteur de Briastre est classé trois étoiles sur cinq.

Paris-Roubaix : un hélicoptère du SMUR arrive pour secourir Michael Goolaert, en arrêt cardiaque

Les secours se sont rendus sur place et ont procédé à un massage cardiaque. Il a été réanimé et héliporté à 14h50 par le SMUR au Centre hospitalier de Lille. Son état reste grave.

Paris-Roubaix : Michael Goolaert au sol lors du passage du peloton

Une enquête a été ouverte auprès de la gendarmerie. Des policiers se sont rendus cet après-midi dans le bus de l'équipe Vérandas Willems-Crelan pour y vérifier l'état des vélos.

Son équipe, Verandas-Willhems-Crelan, a appelé dans un tweet à "éviter les spéculations tandis que nous attendons de nouvelles informations sur sa situation. Nos pensées vont vers ses proches et sa famille."


Dans un communiqué, le Centre hospitalier de Lille a confirmé que le jeune homme de 23 ans avait été pris en charge à la suite d'un malaise et assure mettre "actuellement tout en oeuvre pour le prendre en charge dans les meilleures conditions."

 

A lire aussi

Sur le même sujet

​​​​​​​Wattignies : les salariés de Babou en grève pour dénoncer leurs conditions de travail

Les + Lus