Paris-Roubaix : Michael Goolaerts entre la vie et la mort après son malaise à Briastre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Quentin Vasseur .

Il a pu être réanimé avant d'être transporté à l'hôpital.

Le Belge Michael Goolaerts de l'équipe Verandas Willems-Crelan a été réanimé et transporté dans un état grave à Lille après s'être effondré, victime d'un malaise, sur le secteur pavé de Briastre, le deuxième du Paris-Roubaix. 





Le cycliste flamand de 23 ans originaire de Lierre, se trouvait dans le peloton lorsqu'il a chuté sur une légère descente vers 13h45, à un endroit où les pavés étaient très gras et boueux, après les précipitations de ce dimanche matin. Le secteur de Briastre est classé trois étoiles sur cinq.





Les secours se sont rendus sur place et ont procédé à un massage cardiaque. Il a été réanimé et héliporté à 14h50 par le SMUR au Centre hospitalier de Lille. Son état reste grave.





Une enquête a été ouverte auprès de la gendarmerie. Des policiers se sont rendus cet après-midi dans le bus de l'équipe Vérandas Willems-Crelan pour y vérifier l'état des vélos.



Son équipe, Verandas-Willhems-Crelan, a appelé dans un tweet à "éviter les spéculations tandis que nous attendons de nouvelles informations sur sa situation. Nos pensées vont vers ses proches et sa famille."





Dans un communiqué, le Centre hospitalier de Lille a confirmé que le jeune homme de 23 ans avait été pris en charge à la suite d'un malaise et assure mettre "actuellement tout en oeuvre pour le prendre en charge dans les meilleures conditions."



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité