Affaire des frères Jourdain. 26 ans après : l’histoire glaciale et émouvante pour ne pas oublier les victimes.

1997 : Quatre jeunes femmes âgées de 16 à 20 ans, deux fois deux sœurs Isabelle et Audrey, Peggy et Amélie, partent déguisées au carnaval du Portel (62). Elles disparaissent dans la nuit du 11 au 12 février après avoir croisé sur leur route deux frères, Jean-Louis et Jean-Michel qui ne leur ont laissé aucune chance. Elles se sont retrouvées face à ce que l’humanité a de pire à nous donner. En Septembre 2023 est sorti "Ce petit morceau de tissu rouge", un livre pour ne pas oublier.

S’il y a une chose sur laquelle ils sont tombés tout de suite d’accord, c’est rendre hommage aux victimes : Peggy, Amélie, Audrey, Isabelle ainsi qu’à leurs deux mamans Marie-Josée et Laure. Pour ne pas les oublier, Romuald Muller, Chef de la brigade criminelle à la PJ de Lille à l’époque, et Elodie Rabé, journaliste à la Voix du Nord, ont écrit un livre à quatre mains "Ce petit morceau de tissu rouge" paru en septembre 2023 aux éditions Michalon. Rencontre avec Elodie

En 1997, Elodie avait 7 ans et ne vivait pas dans la région. Âgée aujourd’hui de 34 ans, comment en est-elle arrivée à coécrire ce livre sur l’affaire glaciale des Frères Jourdain ?

Ce que j’aime c’est le côté humain des faits divers, aller vers les gens, voir ce qui résonne derrière un fait divers, le côté sociétal, tout ce que cela peut dire de l’humain, parfois même dans ce qu’il fait de pire.

Elodie Rabé

France 3 Hauts-de-France

"Comme beaucoup de journalistes, j’ai commencé ma carrière à la radio (France Bleu) avant de poursuivre deux ans à Ouest-France dans le Finistère d’où je suis originaire. Depuis 10 ans, je travaille pour La Voix du Nord, où je suis par hasard tombée dans le fait divers." Un remplacement fin 2015 au bureau de Lens, lui fait de suite prendre conscience qu’elle est faite pour cela.

"J’ai tout de suite adoré cela ! Ce que j’aime c’est le côté humain des faits divers, aller vers les gens, voir ce qui résonne derrière un fait divers, le côté sociétal, tout ce que cela peut dire de l’humain, parfois même dans ce qu’il fait de pire, le monde de la Justice… "

Elodie Rabé me le rappelle, parfois certains faits divers font la Une de l’actualité nationale et elle voit débarquer des journalistes de tous horizons. Mais elle tout comme certains de ses confrères, de ses consœurs, restent le lendemain et les jours suivants car ils vivent ici, dans la ville, dans la région et continuent leur travail sur le terrain.

Cependant, depuis, elle a arrêté (il y a sept ans), car "Quand on est humain c’est parfois dur psychologiquement, je suis redevenue une localière et en 2020, j’ai proposé à La Voix du Nord de faire des podcasts sur les grandes affaires criminelles qui ont marqué la région" C’est ainsi qu’est né "Affaires Sonores". Pour les podcasts, elle rencontre les policiers, gendarmes qui ont travaillé sur l’enquête, les familles, les avocats…

>>> Voir ou revoir l'émission Hauts-Féminin consacrée à Elodie Rabé en cliquant ici.

Un jour elle rencontre Romuald Muller, pour évoquer l’affaire des frères Jourdain.

Romuald Muller est ce que l’on peut appeler un "grand flic". C’est en 1994 qu’il rejoint la police judiciaire de Lille, après avoir débuté dans l’antiterrorisme à l’âge de 26 ans. Chef de la brigade criminelle et de la brigade des stupéfiants à l’époque, il sera à la tête de cette enquête.

Beaucoup d’affaires ont marqué sa carrière, la traque du Gang de Roubaix, l’affaire Festina (souvenez-vous, en 1998 l'arrêt du Tour de France), l’arrestation de Rédoine Faïd, celle de Dino Scala (le violeur de la Sambre) pour ne citer que celles-ci. Dix-sept années de carrière à Lille (9 en tant que Chef de la division criminelle de la PJ puis 8 au poste de Directeur zonal de la PJ).  Aujourd’hui, il vit à Bagdad où il opère à la direction de la coopération internationale de sécurité (DCIS).

"Il se souvient des prénoms des victimes de toutes les affaires sur lesquelles il a travaillé. Chaque affaire laisse des traces, cependant, comme il le dit, il y a un avant et un après l’affaire Jourdain sur le plan professionnel mais aussi personnel" , nous confie Elodie.

Comment l’idée du livre est-elle arrivée ?

La vie est faite de rencontres, celle avec Plana Radenovic va être le déclencheur. Journaliste et écrivaine, c’est elle qui a initié et qui aujourd’hui dirige, la collection "Polar réels" auprès de la maison d’édition Michalon. Elle demande à Elodie Rabé "si tu devais écrire un livre, ce serait sur quelle affaire ? " Élodie n’a pas réfléchi longtemps. Restait à convaincre Romuald Muller.

"Il a hésité, je lui ai posé la question en décembre 2022 et m’a demandé de lui laisser le temps de la réflexion. Il a également contacté les familles pour avoir leur accord. Une semaine après il a accepté parce que nous avions le même objectif, rendre hommage aux quatre jeunes filles et à leurs mamans, mais aussi, malgré l’atrocité des faits, ne pas tomber dans le glauque."

J’ai à peu près l’âge des filles de Romuald, dans ce livre à quatre mains, nous nous complétions bien. De plus, je voulais aussi à ma façon rendre hommage au fabuleux travail qu'accomplissent les équipes d’investigations.

Elodie Rabé

France 3 Hauts-de-france

Écrire un livre, ce n’est absolument pas la même chose qu’écrire un article, encore plus lorsqu’il est écrit à deux.

"Nous nous sommes imposé une certaine discipline. Tous nos échanges se sont faits en visio puisque Romuald vit en Irak. Le vendredi entre midi et deux, Romuald me donnait toutes ses infos, ses souvenirs, tout ce qu’il avait vécu avec ses équipes, les rencontres avec les familles des quatre jeunes filles disparues, la manière dont s’est déroulée l’enquête… J’écrivais le week-end, lui envoyait tout, il relisait, corrigeait, validait… Tout a été très vite puisque nous avons commencé en février 2023 et rendu notre manuscrit en juin".

Cela a été une très belle aventure, même si des deux côtés il y avait un peu de stress. Une vraie complicité s’est installée entre nos deux protagonistes, ce qui est logique quelque part "J’ai à peu près l’âge des filles de Romuald, dans ce livre à quatre mains, nous nous complétions bien. De plus, je voulais aussi à ma façon rendre hommage au fabuleux travail qu'accomplissent les équipes d’investigations. Nous ne sommes pas dans une série policière où tout à l’air facile, les hommes et les femmes qui effectuent ce travail d’investigation épluchent tout, ils sont à 100% dans l’enquête c’est un véritable don complet de soi".

Ce petit morceau de tissu rouge

Le livre est donc sorti en septembre dernier, il relate, tout en pudeur et avec beaucoup d’émotion, toute l’enquête d’un drame que l’on n'avait jamais vu en France (l’enlèvement de quatre jeunes filles) et que l’on n'a pas revu depuis. La rencontre avec deux mamans soudées dans la douleur qui ont convaincu Romuald Muller qu’il était arrivé malheur à leurs filles, qu’elles n’avaient pas fugué, des premières investigations à l’arrestation des deux individus, puis à la découverte terrible des corps des quatre jeunes femmes, le récit de l'enquête est complet. Un vibrant hommage aux victimes mais aussi aux équipes de la PJ et à leur implication sans faille, dont le travail est irremplaçable.

Lors de la sortie du livre, Elodie Rabé et Romuald Muller ont tenu à faire la première séance de dédicaces à Boulogne-sur-Mer. C'était important, émouvant, pour eux, mais aussi pour celles et ceux qui sont venus à la rencontre des deux auteurs. Ils n’ont pas oublié. Les réactions des premiers lecteurs ont été "c’est bouleversant, humain, le livre se lit d’une traite, il est le reflet d’une triste réalité qui dépasse la fiction, elles ne sont pas oubliées et ne le seront pas…"

Élodie Rabé est aujourd’hui référente des Podcasts pour la Voix du Nord. Dès le mois de février 2024, vous pourrez écouter une fois par mois "Affaires Sonores" dédié aux grandes affaires criminelles de la région.