Aire-sur-la-Lys : affaissement d'une berge de la Lys, deux maisons menacées

Publié le
Écrit par Emmanuel Pall .

La mairie a décidé conjointement avec les pompiers d'évacuer une maison - l'autre étant inhabitée. Les faits se sont produits dimanche vers 17h00.

Le terrain était limité par un muret non soutenant explique le maire de la commune Jean-Claude Dissaux : "Heureusement le muret n'était pas de soutènement, il ne soutenait pas l'habitation. Il permettait surtout de tenir la berge. Cela dit une autre fissure apparaît dans le morceau de berge restant désormais. Nous avons décidé d'évacuer à cause de cette autre fissure qui menace les habitations".

Une personne de l'habitation concernée a été évacuée, une seconde personne aurait refusé d'être évacuée temporairement, car elle était en compagnie d'un enfant en bas âge, malade. La maison d'à-côté est un dépôt associatif, pas besoin d'évacuation donc.



Des analyses sur place vont être dépêchées par la mairie. Dans cette partie là de la Lys, la moitié du lit de la rivière appartient aux propriétaires, et la mairie est propriétaire du local associatif.

Loi des séries... 

Sur les causes de cet affaissement, plusieurs hypothèses mais surtout "aucune certitude" pour le moment explique Jean-Claude Dissaux. Les études devront déterminer ces causes et le temps d'évacuation des résidents. 

Un fait divers qui résonne étrangement après l'effondrement de deux immeubles à Lille ayant provoqué la mort d'une personne, un médecin psychiatre de Calais, dont le corps a été retrouvé dans les décombres.

Loi des séries, on apprenait dimanche au même moment, en fin d'après-midi, qu'un balcon de Wimereux s'effondrait du premier étage, sans faire de blessé, face à la mer. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité