Trois nouveaux immeubles évacués dans le Vieux-Lille pour une menace d’effondrement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Martin Vanlaton .

Au total, 17 personnes ont été évacuées dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 novembre. Des fissures, déjà existantes, se seraient agrandies ces dernières 48 heures. La ville a immédiatement pris un arrêté.

L’alerte a été donnée à la fin du service, par un employé du restaurant l’Orange Bleue situé au numéro 28/30 de la rue Lepelletier. Alors qu’il sortait d’un "gros service", Noah raconte à nos confrères de la Voix du Nord avoir vu un "morceau de mur tomber". 

Dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 novembre, peu après minuit, les pompiers sont intervenus en urgence pour sécuriser les lieux, dans cette rue très fréquentée du Vieux Lille.

Il s’agit de l’artère qui prolonge la rue Pierre Mauroy en direction de la rue Basse, de l’autre côté de la place du Théâtre où se trouve l’Opéra.

17 personnes évacuées

Sur place, de nombreux engins de secours ont été déployés et des équipes spécialisées dans le sauvetage-déblaiement ont été envoyées sur les lieux du sinistre par précaution.

Trois immeubles ont été évacués, indiquent les pompiers. Le numéro 28/30, qui accueille l’Orange Bleue au rez-de-chaussée, et le numéro 32, où la bijouterie Naoli est installée. 17 personnes, présentes sur les lieux, ont été évacuées de leurs habitations peu après minuit. Un arrêté de péril a immédiatement été pris dans la nuit par la mairie.

Dans celui-ci, on apprend que des fissures existaient déjà sur le mur mitoyen du restaurant et de la bijouterie. Cependant, elles ont évolué en "s'agrandissant les dernières 48 heures avec chutes de torchis". Dans le même temps, des bruits de craquement ont été entendus.

Au total, 39 appartements ont été évacués et 4 commerces préventivement fermés. Ce dimanche 27 novembre, des barrières ont été installées pour définir un périmètre de sécurité. La circulation y est interdite.

"C'est tout le Vieux Lille en péril"

La série noire semble se poursuivre. Après l’effondrement mortel de deux immeubles rue Pierre Mauroy le 12 novembre et l’évacuation précipitée des immeubles aux numéros 44, 46 et 48 de la rue de la Monnaie. "C’est tout le Vieux Lille en péril", s’émeut une internaute sur les réseaux sociaux.

"Qu’il y ait une inquiétude, oui, avait réagi à notre micro Martine Aubry samedi 26 novembre. Je pense que les gens regardent et tant mieux. Ils ont raison de le faire. Je ne vais pas critiquer des gens qui s’inquiètent. Ils savent qu’on est là pour agir si nécessaire".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité