Main Square Festival 2022 : les artistes émergents des Hauts-de-France à découvrir sur scène

En plus de sa fameuse Main Stage et de sa "Green Room", le Main Square Festival réserve une scène nommée le "Bastion" aux artistes émergents venus des Hauts-de-France. Seize groupes s'y relaieront sur les quatre jours de l'édition 2022.

Du 30 juin au 3 juillet, 65 artistes sont attendus pour se produire sur les trois scènes du Main Square Festival. Enfin de retour pour sa 16ème édition, après presque trois ans d'attente, le festival attend chaque jour 40 000 convives. L'affiche de l'événement est impressionnante pour cette reprise, avec des artistes internationaux comme DJ Snake, Sting et les Black Eyed Peas, et des grands noms de la scène française tels que Matthieu Chedid, Angèle ou Vald. Les deux incontournables de la scène régionale, Marcel et son Orchestre et Skip The Use, seront eux aussi de la partie. 

En plus de la fameuse Main Stage - où vont défiler les gros noms - et de la Green Room, à la programmation légèrement plus teintée musiques urbaines, une troisième scène appelée le "Bastion" est réservée aux groupes émergents des Hauts-de-France.

Les pépites à découvrir sur la scène du Bastion

Seize jeunes groupes et artistes s'y produiront, sur les quatre jours de festival. Parmi eux, le rappeur roubaisien Bekar, de son vrai nom Alexandre Becquart qui n'est pas un inconnu des lieux. En 2019, il avait remporté le "tremplin" du Main Square et avait pu se produire sur la scène de la Green Room, avant de passer par le Crossroads Festival. Les instrus sont travaillées, parfois mélancoliques, parfois plus vindicatives et les textes sont analytiques, introspectifs. Son nouvel EP MiaSierra, sorti le 8 avril 2022 a réalisé un beau démarrage avec plus de 1900 ventes en première semaine.

Beaucoup de folk, de rock, et de pop sont par ailleurs à l'affiche. C'est le cas d'Almost Lovers, un groupe composé de quatre franco-belges, également parés de la dégaine de leurs idoles. On les présente comme les héritiers de Radiohead, d'Oasis et de tout ce qui s'est fait de savoureux dans la "Britpop"  des années 90: Le voyage dans le temps offert par Almost Lovers devrait réconcilier plusieurs générations, et est d'ailleurs très prisé cet été, puisque ses membres seront aussi à l'affiche des Nuits Secrètes, fin juillet.

Il décrit sa musique "comme la bande originale d'un Cocteau du futur, entre impressionnisme et poésie spectrale". Baptiste Okala, qui a choisi son vrai nom de famille comme nom de scène, plongera la scène du bastion dans la douceur, avec sa voix travaillée aux synthétiseurs et son harmonie d'instruments qui verse parfois à la frontière de l'électro. Un univers unique, à découvrir le 2 juillet, à 17h45. 

Il y a neuf mois, dans le clip de Mon Ciel, tourné au Palais des Beaux-Arts, elle montrait l'étendue de son univers, ancrée dans ce qu'on appelle la "street royalty". La voix est basse, élégante, les flows sont variés et le texte sans réplique : la roubaisienne Eesah Yasuke vient envoûter le Main Square. Elle puise ses inspirations autant dans le cinéma d'Hitchcock que dans l'afrobeat nigérienne et pourrait bien, à son tour, devenir la référence d'un style entier. 

La programmation complète du Bastion :

  • Jeudi 30/06 : Bekar - The Breakfast Club - Ninon - Charbon
  • Vendredi 01/07 : YN - Richard Allen - Last Night We Killed Pineapple - Almost Lovers
  • Samedi 02/07 : Lena Deluxe - Baasta! - Okala - Space Alligators 
  • Dimanche 03/07 : Junon - Eesah Yasuke - Masstø - Dedhomiz

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité