Vacances d'été 2023 : la destination la plus tendance, c'est le Pas-de-Calais

C'est une étude des sites de réservation de vacances Expedia et Abritel qui le dit : le Pas-de-Calais est le département français qui connaît la plus forte augmentation du nombre de réservations pour l'été 2023 par rapport à l'an dernier. Prix abordables et températures plus douces que dans le sud expliquent un tel engouement.

Certains iront se faire bronzer sur les plages du Touquet, d'autres choisiront des balades à travers le marais audomarois. Et pourquoi pas se mettre au frais dans la Galerie du temps du Louvre-Lens... ou encore découvrir l'histoire si riche du bassin minier, inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco ? Le Pas-de-Calais regorge de sites touristiques plus attractifs les uns que les autres, et les Français commencent à en prendre conscience. 

C'est en tout cas ce que révèle une étude menée par les sites Expedia et Abritel, spécialisés dans la réservation de vacances sur internet : le Pas-de-Calais est la destination la plus tendance pour cet été 2023, avec 30% de recherches de locations de plus pour juillet et août par rapport à l'année dernière. 

Prix doux et météo agréable

En cause d'abord : le budget des Français, en pleine période d'inflation. "Séjourner en famille sur les côtes de la Manche permet d'y trouver des hébergements souvent moins chers et, pour les habitants de la moitié nord du pays, plus facilement accessibles pour économiser sur le coût de transport", note Xavier Rousselou, porte-parole d'Abritel. 

L'autre exigence des Français pour cet été : fuir à tout prix les températures caniculaires. Finies les vacances dans le Sud où le mercure dépasse les 40 degrés pendant les grandes vacances, les familles préfèrent prendre la direction du Nord-Pas-de-Calais. Et ce, à juste titre, car ce sont les départements qui ont le moins souffert de la chaleur l'année dernière.

C'est une destination facile d’accès depuis la capitale, pas chère, et très jolie. Et pour moi qui n’aime pas les grosses chaleurs, venir sur la Côte d’Opale, c’est la garantie qu’il ne fasse pas 45 degrés.

Julie, Parisienne de 37 ans

France Télévisions

Julie, Parisienne de 37 ans, a précisément choisi le Pas-de-Calais pour ses deux raisons, en venant faire de la randonnée entre Boulogne-sur-Mer et Sangatte le week-end dernier : "c'est une destination facile d’accès depuis la capitale, pas chère, et très jolie. Et pour moi qui n’aime pas les grosses chaleurs, venir sur la Côte d’Opale, c’est la garantie qu’il ne fasse pas 45 degrés."

Avec le trajet aller-retour en train depuis Paris, un petit resto le soir, et une nuit en camping, le budget total de son week-end n'a pas dépassé les 110 euros par personne. Et c'est surtout l'occasion pour elle de découvrir un territoire de toute beauté : "je ne connaissais pas, mais c'est magnifique. Il y a une diversité de paysages hallucinante, avec des dunes, de la plaine, des sentiers côtiers, ou encore les falaises du Cap Blanc-Nez", reconnaît Julie, "et on a rencontré que des gens sympas sur le parcours, le sens de l’accueil des habitants du Nord probablement."

Une tendance déjà observée au Printemps

Dès le mois de mai déjà, les professionnels du tourisme de la région ont pu observer une hausse du nombres de réservations dans les Hauts-de-France. Surtout sur le week-end de la Pentecôte, durant lequel les hôteliers de la région ont enregistré un taux d’occupation de 72%, en hausse de 5 points par rapport à 2022.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité