Coronavirus : les rencontres internationales de cerfs-volants de Berck-sur-Mer sont annulées

Il n'y aura pas de cerfs-volants dans le ciel de Berck-sur-Mer cette année en avril, les 34èmes RICV sont annulées pour cause de coronavirus / © MAXPPP
Il n'y aura pas de cerfs-volants dans le ciel de Berck-sur-Mer cette année en avril, les 34èmes RICV sont annulées pour cause de coronavirus / © MAXPPP

Les 34èmes Rencontres Internationales de Cerfs-Volants de Berck-sur-Mer qui devaient se tenir du 11 au 19 avril prochains sont annulées. La décision a été annoncée ce lundi par le préfet du Pas-de-Calais.

Par Myriam Schelcher

Les 34èmes Rencontres Internationales de Cerfs-Volants (RICV) de Berck-sur-Mer n'auront pas lieu. Cette décision difficile a été prise suite à l'interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes prise par le gouvernement dimanche soir. Il n'avait alors pas été précisé si cette mesure concernait aussi les événements extérieurs.

C'est le cas, a annoncé ce lundi après midi le préfet du Pas-de-Calais. 

 
 

Pas de championnat du monde de cerfs-volants à Berck


Il n'y aura pas non plus de championnat du monde cerfs-volants par équipe. Cette compétition, organisée un an sur deux lors des RICV, devait cette année réunir 18 pays, et 450 compétiteurs. 

"Nous avions déjà envisagé de limiter la venue de certains compétiteurs, de Chine ou d'Italie notamment", nous a confié François Godeau, directeur général de Berck événements-loisirs, organisateur des RICV. "Mais l'équipe d'organisation accuse le coup, c'est sûr", confie-t-il. 
 

Coup dur pour la ville de Berck


Ces 34èmes Rencontres Internationales de Cerfs-Volants devaient attirer plusieurs centaines de milliers de personnes dans la ville côtière pendant neuf jours, du 11 au 19 avril .

Ils sont entre 500 et 600 000 visiteurs chaque année à venir s'émerveiller du spectacle des centaines de voiles colorées et d'animaux gigantesques qui flottent dans le ciel berckois.

"80 000 personnes le week-end, c'est bien plus qu'un 14 juillet ou que n'importe quel week-end estival", se désole l'organisateur. C'est évidemment un coup dur pour les commerçants de la ville. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus