VIDÉO. Berck : les cerfs-volants, un souvenir d'enfance mais une affaire d'adultes

Les grands cerfs-volants que l'on voit à Berck depuis samedi ne sont pas à mettre entre les mains de néophytes...
Pas besoin d'être un enfant pour s'émerveiller des dizaines de cerfs-volants qui surplombent la plage de Berck (Pas-de-Calais) depuis samedi. Mais il faut tout de même (un peu) une âme d'enfant pour conserver le plaisir de faire voler des "aérodynes", si l'on en croit David Hogan, venu de Californie.
 
"Ça me donne des frissons dans le dos à chaque fois qu'elle s'élève dans le ciel" confie l'Américain. "Vous savez, ça me fait revivre des souvenirs d'enfance. L'excitation de réussir à faire voler un cerf-volant haut dans le ciel et de le maintenir en l'air... Ce gros, gros cerf volant me fait toujours le même effet".
 
Berck : des cerfs-volants pour colorer le ciel gris ©Myriam Schelcher et Mathieu Rappez. Montage d'Amandine Maquet.


Le cerf-voliste koweitien Abdul Rahman, l'un vingt membre de l'équipe qui fait voler la Blue Pearl, cerf-volant le plus grand du monde à l'effigie d'une raie manta, cet art est au contraire une affaire d'adultes : "On dit souvent que le cerf-volant c'est facile, mais non ! On peut dire que ce n'est plus une affaire d'enfants. C'est vraiment pour les adultes." Ce qui ne l'empêche pas de parler passionnément de sa raie manta.
 

Car La "Blue Pearl", belle bête de 150 mètres de longueur sur 75 de large (pour 1500 m² de voile !) fait partie des principales attractions cette année des 33e rencontres internationales du cerf-volant, qui ont démarré samedi.
 
L'événement, qui fait de Berck l'une des villes les plus visitées en avril en France, se poursuit encore jusqu'au 14 avril. Retrouvez le programme complet de l'événement.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival de cerf-volant culture fêtes locales