• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Débuts compliqués pour le pilote nordiste Tristan Charpentier en Super Formula

Tristan Charpentier disputait à Suzuka sa toute première course de Super Formula. / © DR
Tristan Charpentier disputait à Suzuka sa toute première course de Super Formula. / © DR

Tristan Charpentier, 18 ans, effectuait ce dimanche à Suzuka ses débuts en Super Formula, l'équivalent japonais de la Formule 2. Le pilote de Lestrem (Pas-de-Calais) a abandonné en début de course sur une sortie de route liée à un souci pneumatique.

Par YF

Pour sa première course en Super Formula à Suzuka (Japon), Tristan Charpentier s'est fait une belle frayeur ce dimanche en sortant de la piste au 8e tour dans le virage rapide de 130R. Sa Dallara-Honda n°17 du Real Racing s'est plantée dans les protections, sans bobos heureusement pour le jeune pilote originaire de Lestrem (Pas-de-Calais), près de Béthune.

Selon son père, Walter, Tristan Charpentier a été victime d'une crevaison lente qui a provoqué une soudaine perte d'adhérence. Un souci qu'a connu également au même moment le Japonais Ryo Hirakawa, qui a dû abandonner au virage suivant. D'autres pilotes ont été touchés par des soucis de pneumatiques pendant la course remportée par le Néo-Zélandais Nick Cassidy. Seuls 12 concurrents sur 20 ont rallié l'arrivée. 
 
Super Formula 2019 - 1ère manche du championnnat à Suzuka

A 18 ans, le Nordiste est le benjamin du plateau, cette saison, dans cette discipline monoplace japonaise très compétitive, proche de la Formule 2. Un certain Pierre Gasly, aujourd'hui en Formule 1 chez Red Bull, y a fait ses classes il y a deux ans. D'anciens pilotes de F1, comme Kamui Kobayashi et Kazuki Nakajima, y évoluent cette année.


Un gros challenge


Tristan Charpentier, lui, a tapé dans l'oeil de Honda lors d'un test. Mais la marche est haute pour le jeune homme dont l'expérience en monoplace se limitait jusqu'à présent aux petites Formule 4 et Formule 3, beaucoup moins puissantes et sophistiquées. "Il est passé d’un poney à un avion de chasse", résume son père, transporteur routier à Lens.

 

20e et dernier des essais libres vendredi à Suzuka où il a souffert de soucis aérodynamiques, Tristan Charpentier est parvenu le lendemain à signer le 15e chrono des qualifications, devant le Britannique Dan Ticktum, protégé de Red Bull. Auteur d'un départ très sage ce dimanche, le Lestremois occupait la 19e place en course avant sa sortie de piste.

 

Le championnat du Super Formula compte sept courses. La prochaine se déroulera sur le circuit d'Autopolis le 19 mai.
 

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus