• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Hulluch : voitures maquillées et culture “industrielle” de cannabis, un réseau démantelé après deux ans d'enquête

© Gendarmerie du Nord
© Gendarmerie du Nord

La gendarmerie a interpellé cinq personnes mardi, au terme d'une vaste enquête sur un réseau de malfaiteurs.

Par Q.V

Les gendarmes ont mené un gros coup de filet, mardi matin en mettant fin à un réseau de malfaiteurs qui opérait dans le Nord et le Pas-de-Calais. Cinq personnes, âgées de 35 à 56 ans, ont été interpellées vers 9 heures du matin à Hulluch, près de Béthune.

L'enquête a démarré en 2017, à l'initiative de la compagnie de gendarmerie de Béthune à la suite d'une série de cambriolages. Un grand nombre de véhicules haut de gamme avaient été volés, dans le cadre de "homejacking" signalés dans les deux départements. "Une quarantaine de faits ont été répertoriés" indique-t-on à la gendarmerie du Nord.

 

Deux hangars à Hulluch

Une première vague d'interpellations a lieu en avril 2018, après quoi les individus qui dérobaient véhicules avaient été mis en examen et incarcérés. Les enquêteurs se sont alors tournés vers la filière chargée du recel des véhicules. Ils disposaient de hangars dans lesquels ils stockaient, démontaient et maquillaient les voitures volées, ensuite destinées à la revente.

L'enquête aboutit le 6 juin à l'interpellation des cinq individus et à la perquisition de deux hangars situés à Hulluch. Les gendarmes y ont découvert une Clio volée, ainsi que du matériel de reprogrammation et des clés électroniques de redémarrage.

 

Culture très sophistiquée de cannabis

Ils ont également fait une autre découverte de taille : privés de voitures à maquiller, les malfaiteurs ont "réorienté" leur réseau en mettant à profit l'espace que leur offraient leurs hangars : les gendarmes ont trouvé "deux ateliers de culture de cannabis", plus de mille pieds.

Outre les plants, les ateliers étaient dotés d'un "système électrique très élaboré" ainsi que d'"un système de ventilation". 

Les gardes à vue sont toujours en cours. Quatre des mis en cause viennent d'Hulluch et Courrières, et un autre est domicilié à Seclin, près de Lille.
 

Sur le même sujet

Le tube "Valerie" repris par Still Amy

Les + Lus