25 000 habitants confinés ou évacués à Boulogne-sur-Mer : trois questions sur le déminage exceptionnel d'une bombe

A déminage exceptionnel, dispositif exceptionnel : 25 000 personnes sont concernées par un confinement ou une évacuation à Boulogne-sur-Mer, Le Portel et Outreau. Quel périmètre d'évacuation ou de confinement ? Qui est concerné ? Comment la bombe va-t-elle être neutralisée ?

Par Isabelle Girardin

C'est une bombe de la deuxième guerre mondiale, d'origine américaine, de 250 kg qui a été ramenée par erreur par un pêcheur sur le port de Boulogne-sur-Mer, la semaine dernière.  Elle sera détruite, ce dimanche. Ce samedi, la ville se préparait à être "morte" pendant quelques heures, comme le montre ce reportage de Laurent Navez. 
 
Boulogne-sur-mer se prépare au déminage exceptionnel d'une bombe ce dimanche
 

Confinement, évacuation : concrètement, cela veut dire quoi ?


Un périmètre d’évacuation de 250 mètres va être mis en place autour de la bombe, ainsi qu'un périmètre de confinement de la population dans un rayon de 1,5 km. Les communes de Boulogne-sur-Mer, le Portel et Outreau sont concernées, et près de 25 000 habitants seront confinés. 

Dimanche, il sera interdit de circuler, à pied ou à bord d’un véhicule, d’entrer ou de sortir du périmètre entre 11H et 18H45. Tous les événements, animations, spectacles, rencontres sportives, offices religieux, marchés prévus sont annulés ou reportés. Les médecins et infirmières organiseront leurs tournées de soins en fonction des heures et des périmètres de sécurité. 

Les habitants devront respecter les consignes : fermer leurs volets et ouvrir leurs fenêtres pour éviter les bris de vitres en cas d’explosion. Environ 600 personnes seront évacuées en raison de l’absence de volets sur leur logement, indispensables face au risque de projection.
 
Le déminage exceptionnel à Boulogne-sur-Mer en 3 questions

Nausicaá, le centre de la mer, sera fermé au public. Le marché de Boulogne-sur-Mer qui se tient le dimanche, sur le quai Gambetta est annulé et la séance de la Revue Boulonnaise, prévue au Théatre Monsigny est reportée au 19 octobre à 15h.

Les trains au départ et à l’arrivée de Boulogne-sur-Mer ne circuleront pas entre 15 h et 18 h 15. Sur la commune du Portel, le parc de la Falaise et la base de loisirs de la plage seront fermés.  Les commerces situés dans le périmètre seront fermés à 11h maximum.
 

Comment savoir si je suis dans le périmètre ?


80 % de la ville de Boulogne-sur-Mer est touchée, 35% de la ville du Portel et 15 % de la ville d’Outreau. La carte de la zone de confinement et de la zone d'évacuation ont été communiquées. A partir de 11h, les peronnes évacuées seront accueillis dans la salle de la Faïencerie, quartier du Brequerecque, à Boulogne-sur-Mer et salle du Mont de Couppes pour Le Portel. 

 



Un document est en cours de distribution dans toutes les boîtes aux lettres des habitants concernés. Actuellement, dans les rues de Boulogne-sur-Mer, un véhicule muni d'un haut parleur, diffuse un message du maire Frédéric Cuvillier, pour informer les habitants du périmétre concerné par le déminage.

Une permanence téléphonique jusqu'au dimanche 6 octobre inclus est assurée par la mairie au 03 21 87 80 80.

 
Déminage exceptionnel à Boulogne-sur-Mer en 3 questions


"Les personnes concernées par l'évacuation seront individuellement prévenues", précisent les services de la commune de Boulogne-sur-Mer. "Nous avons prévu des boissons et une collation lors de l'accueil de ces personnes salle de la Faïcencerie dimanche prochain pour que leur évacuation soit la plus confortable possible."
 

Comment la bombe va-t-elle être neutralisée ?


Cet engin explosif d'une grande portée contient 145 kilos d’explosifs. "Elle est amorcée, avec un système de mise à feu qui n’est pas neutralisé et en cas de choc, elle peut exploser c'est pourquoi les militaires vont  procéder en plusieurs phases pour neutraliser l’engin", rappellent les plongeurs-démineurs de la Marine nationale, qui sont en charge de l’opération.

La neutralisation organisée dimanche est particulière car l’engin de guerre se trouve sur le port, en ville, dans la zone de Capécure, après qu’un pêcheur l’a ramenée dans ses filets. Policiers, pompiers, gendarmes maritimes, plongeurs démineurs sont mobilisés pour assurer la sécurité. 45 points de contrôles sont mis en place et 2 drones des forces de sécurité intérieure survoleront régulièrement la zone.

Ce mercredi, le préfet du Pas-de-Calais Fabien Sudry a détaillé les modalités techniques de ce dispositif.
 

Des sacs de sable seront installés autour de la bombe dans le local du port pour limiter les risques de propagation. Les marins prendront le maximum de précaution pour déplacer l’engin jusqu’à la mer. La bombe sera installée sous des fûts flottants pour passer l’écluse et être remorquée à deux kilomètres au large. C’est en mer que le déminage doit avoir lieu.
 

Régulièrement, le littoral du Pas-de-Calais voit réapparaître des bombes datant de la Seconde Guerre mondiale. Il y a un mois, c'est la village de Wissant dans le Pas-de-Calais, qui avait été, lui aussi, confiné et son camping évacué.


 

A lire aussi

Les + Lus