• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Doudeauville : il poignarde son ex et ses parents, sa mère est décédée

2 personnes ont été gravement blessées et une tuée au couteau mardi midi dans un différend familial qui s'est produit au hameau le Bois-Julien à Doudeauville / © France 3
2 personnes ont été gravement blessées et une tuée au couteau mardi midi dans un différend familial qui s'est produit au hameau le Bois-Julien à Doudeauville / © France 3

Un homme de 38 ans a poignardé son ex-compagne et ses parents, ce mardi midi à Doudeauville, près de Desvres. La mère du suspect, âgée de 63 ans, est décédée. Les deux autres victimes sont gravement blessées. L'agresseur présumé a été interpellé sur place par les gendarmes. 

Par TM

Un drame familial a fait un mort et deux blessés graves ce mardi midi dans la petite commune de Doudeauville, près de Desvres (Pas-de-Calais).

Une femme de 63 ans est décédée après avoir été poignardée à l'abdomen par son fil âgé de 38 ans. Ce dernier a également asséné des coups de couteau aux jambes de son père (65 ans), et gravement blessé au thorax son ex-conjointe, âgée elle aussi de 38 ans. Leur pronostic vital ne serait pas engagé. 

Selon les premiers éléments de l'enquête, le suspect se serait rendu avec ses parents chez son ex-conjointe dont il était récemment séparé afin de récupérer des affaires. C'est au moment où il s'est trouvé en présence des trois victimes qu'il serait passé à l'acte, armé de deux couteaux.
 

Doudeauville : il poignarde son ex et ses parents, sa mère est décédée


Schizophrène ?


Secours et gendarmes ont été dépêchés à 12h30 sur les lieux, au 2 rue Bois-Julien à Doudeauville. L'agresseur présumé se trouvait sur place, et a été immédiatement placé en garde à vue.

Son comportement a conduit les autorités à le faire hospitaliser, afin qu'il soit examiné par un psychiatre, qui devra déterminer si son état mental est compatible avec une garde à vue. Son hospitalisation sous contrainte n'est pas exclue par l'autorité judiciaire.

Suivi par un psychiatre, il est présenté par son entourage comme quelqu'un de schizophrène. "On suppose qu'il a mal réagi au fait que ses parents souhaitaient son hospitalisation", indique une source judiciaire. 

La communauté de brigades de gendarmerie de Desvres et la brigade de recherches de Calais sont chargés de cette enquête pour homicide volontaire, et double tentative d'homicides.

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus