Grippe aviaire : la zone où il est interdit d'approcher les oiseaux sauvages sur les plages du Pas-de-Calais s'élargit

Publié le

Face à la grippe aviaire, un arrêté interdit d'approcher les oiseaux sur les plages du Pas-de-Calais depuis le 20 mai. A la veille du long week-end de l'Ascension et la forte fréquentation annoncée, la préfecture du Pas-de-Calais étend la zone de contrôle afin de préserver la santé des volatiles, mais également des humains.

Depuis près de trois semaines maintenant, des centaines de cadavres d'oiseaux morts jonchent les plages du littoral du Pas-de-Calais. Des goélands et des mouettes inanimés ont d'abord été retrouvés sur le sable du Touquet, d'Étaples, de Hardelot-Plage et même dans la Somme, du côté de Saint-Quentin-en-Tourmont.

Mais " le virus de l’Influenza Aviaire Hautement Pathogène (IAHP) a été à nouveau identifié sur des oiseaux trouvés morts sur la plage de Oye-Plage", précise la Préfecture du Pas-de-Calais ce 24 mai, dans un communiqué de presse. " En conséquence, Louis Le Franc, préfet du Pas-de-Calais, a décidé, par arrêté préfectoral du 23 mai 2022, d’étendre la Zone de Contrôle Temporaire, instaurée vendredi 20 mai, aux communes de Oye-Plage et de Marck. "

De 33 à 35 communes concernées 

Deux nouvelles communes rejoignent donc la longue liste (33 au préalable) de la zone de contrôle temporaire : Airon-Notre-Dame, AironSaint-Vaast, Berck, Camiers, Conchil-Le-Temple, Condette, Cucq, Dannes, Echinghen, EquihenPlage, Etaples, Frencq, Groffliers, Halinghen, Hesdigneul-les-Boulogne, Hesdin-l’Abbé, Isques, Le-Touquet-Paris-Plage, Lefaux, Marck, Merlimont, Nesles, Neufchâtel-Hardelot, Outreau, OyePlage, Rang-du-Fliers, Saint-Aubin, Saint-Etienne-Au-Mont, Saint-Josse, Saint-Leonard, Tubersent, Verlincthun, Verton, Waben et Widehem. 

Ne pas nourrir ou manipuler les oiseaux

Il est spécifiquement demandé de ne pas s’approcher, ni nourrir ni manipuler les oiseaux sauvages sur cette zone et plus particulièrement sur toute la côte pour éviter tout risque de diffusion du virus.

Préfecture du Pas-de-Calais

Dans cette zone, des mesures spécifiques sont appliquées pour toutes les volailles, y compris celles de basse-cour. " Tous les oiseau captifs doivent être maintenus en permanence à l’intérieur de bâtiments ou sous filet."

Des dérogations seront possibles, après accord de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) du Pas-de- Calais, principalement dans le cadre d’un transfert direct vers un établissement d’abattage, précise le Préfet. 

Les restrictions touchent aussi le quotidien des éleveurs. " Les mouvements de personnes, d’animaux domestiques et de véhicules au sein des exploitations doivent être limités au strict nécessaire."

21 jours pour ces mesures

L'ensemble des mesures de ZCT (zone de contrôle temporaire) pourront être levées dans un délai de 21 jours après tous les contrôles vétérinaires nécessaires. Eleveurs, détenteurs d'oiseaux et vétérinaires sont appelés à la plus grande vigilance par les autorités sanitaires." Toute mortalité d’oiseaux sauvages dans cette zone doit être signalée à la commune concernée."