VIDEO. Coronavirus : les résidents d'un Ehpad d'Outreau enregistrent un message rassurant et émouvant

Une vidéo pleine d'optimisme qui vient d'un Ehpad du Pas-de-Calais, où, pour l'instant aucun de Covid-19 n'a été détecté.

Des images extraites de la vidéo enregistrée par les résidents de l'Ehpad d'Outreau
Des images extraites de la vidéo enregistrée par les résidents de l'Ehpad d'Outreau © RESIDENCE LES MOUETTES / FACEBOOK
Aucun cas depuis le début de l'épidémie. Dans cet Ephad d'Outreau (près de Boulogne-sur-Mer dans le Pas-de-Calais), on essaie de rester positif et passer la crise du coronavirus et le confinement le mieux possible. C'est ce qu'on peut ressentir en regardant la vidéo enregistrée par les résidents et le personnel.

« Nous ne sommes pas seuls. Nous rions, nous nous divertissons, et tout cela en chanson avec le personnel », disent les résidents, filmés un gros plan en train de dire chacun à leur tour, un mot. 

"On est une équipe très solidaire, raconte Florence Demède, la directrice de la résidence "Les mouettes". C'est le personnel qui a initié cette vidéo. Les résidents trouvent ça super sympa." L'objectif est surtout de donner des nouvelles à la famille et aux amis. Et de rassurer en ces temps où les Ehpad inquiètent. 
Résidence les mouettes à Outreau
 

Vigilance et optimisme


"Utiliser skype, c'est un peu compliqué. On a préféré utiliser les photos et les vidéos pour communiquer avec les familles". A lire les commentaires autour de cette vidéo, ça fonctionne : "Merci de me permettre de voir ma grand-mère moi qui habite si loin", "Trop beau ce que vous avez fait ! Bravo à vous !! Prenez soin de vous ! Et continuez de mettre de la gaité dans le cœurs des résidents."

Dans cet Ephad du Pas-de-Calais, on reste vigilants mais optimistes : "Au début, on n'avait pas assez de masques, raconte la directrice Puis, finalement, on a trouvé de quoi faire face. Le confinement ne se passe pas trop mal. On a un grand jardin, les résidents peuvent en profiter.  On ne se met pas en danger. On sait que c'est nous, personnel qui amènerons le coronavirus. Alors, on ne se relâche pas."
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter