• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Avec le Brexit, Calais rêve plus que jamais d'un retour du duty free

Achats en dut-free à bord d'un ferry entre Douvres et Calais en 1999. / © ENIS CHARLET / AFP
Achats en dut-free à bord d'un ferry entre Douvres et Calais en 1999. / © ENIS CHARLET / AFP

Sa suppression en 1999 fut un coup dur pour l'économie calaisienne. Avec la sortie prochaine du Royaume-Uni de l'Union Européenne, élus et commerçants de la cité portuaire espèrent le retour de la vente de produits détaxés.

Par YF avec

C'était il y a presque 20 ans. Le duty free disparaissait entre pays de l'Union Européenne, portant un coup très dur à l'économie de Calais. "On a eu une très forte baisse de fréquentation, on parlait de 30 à 40% de visiteurs en moins du jour au lendemain", se souvient Hervé Lefebvre, patron du restaurant "Le Café de Paris". "On espère qu'avec le retour du duty free, on retrouvera les même chiffres."

Avant 1999, la vente détaxée, notamment sur les boissons alcoolisées, faisait office d'aimant à touristes, certains Britanniques n'hésitant pas à faire l'aller-retour en ferry, munis de billets à tarifs réduits, pour acheter du vin, de la bière et des spiritueux à pas cher. Le célèbre photographe anglais Martin Parr a immortalisé dans les années 1980 ces "One Day Trips", s'amusant de la frénésie acheteuse et des caddies débordant de packs de Kro' ou de Stella.  
 
Avec le Brexit, Calais rêve plus que jamais d'un retour du duty free
Reportage de Marine Lesprit et Guy Hayaert


Avec la sortie prochaine du Royaume-Uni de l'Union Européenne (ou "Brexit"), le duty free va-t-il faire son grand retour à Calais ? C'est en tout cas ce que souhaitent les élus locaux qui mènent un important lobbying en ce sens. "Je ne vois pas comment il pourrait ne pas y avoir d'accord sur le sujet", estime la maire LR de la cité portuaire, Natacha Bouchart. "Ou alors, ça veut dire qu'on négocie un Brexit dans le dos du territoire de Calais, du Calaisis et même du littoral. Quand on veut sortir d'un union douanière... on en sort."

"Pas automatique"


Mais pour l'instant, le retour du duty-free n'a rien d'une certitude. Selon Nord Littoral, le ministre de l'Action et des Comptes Publics, Gérald Darmanin, s'est exprimé jeudi devant la commission spéciale chargée d'examiner le futur projet de loi qui accompagnera le Brexit, dont le vice-président est le député LR du Pas-de-Calais (et ancien maire de Marck) Pierre-Henri Dumont. "Le dédouanement ou la détaxe TVA n’est pas automatique", a tempéré M.Darmanin, mais le sujet est néanmoins sur la table. "Nous avons commencé à ouvrir un certain nombre de sujets. Sans doute que dans les ports et les aéroports et particulièrement dans le port de Calais, ou autour du Tunnel sous la Manche, il y aura cette mise en place qui (sera), sans doute, un point positif pour le Calaisis."

Pour Nathalie Loiseau, la ministre des Affaires Européennes qui s'est exprimée devant cette même commission mercredi, le Brexit est clairement "une opportunité pour nos ports, une opportunité pour le rétablissement de zones de duty-free et donc pour tout ce que ces zones peuvent pourvoir comme opportunités de chiffres d’affaires et d’emplois."

Le "traité de retrait" du Royaume-Uni a été approuvé dimanche par les dirigeants européens lors d'un sommet extraordinaire. Mais cet accord doit encore obtenir la ratification du Parlement européen et surtout celle, loin d'être acquise, du parlement britannique.
 

Sur le même sujet

Concert : Last Night We Killed Pineapple à Amiens

Les + Lus