• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Brexit : quelles conséquences sur les ports de Calais et de Dunkerque ?

Illustration. / © MAXPPP
Illustration. / © MAXPPP

La Commission européenne souhaite rediriger le fret irlandais vers la Belgique et les Pays-Bas, remplaçant les ports français de Calais et Dunkerque.

Par Youssrah Sanae Mahadali

La Commission européenne a adopté, mercredi, une proposition de révision du corridor "mer du Nord-Méditerranée" suite au Brexit. L'axe, qui relie aujourd'hui l'Irlande aux ports Français, pourrait comprendre de nouvelles entrées en Europe : les ports belges de Zeebrugge et d'Anvers, ainsi que celui de Rotterdam aux Pays-Bas.

Les ports de Calais et Dunkerque seraient ainsi susceptibles d'être supprimés du tracé de cette grande route maritime.​ À l’heure actuelle, une bonne partie des produits agricoles et alimentaires irlandais traverse le Royaume-Uni en camion, puis la Manche entre Douvres et Calais.
 
© Commission européenne
© Commission européenne

Enrico Brivio, porte-parole de la Commission expliquait au journal Politico que cette modification d'itinéraire était supposée assurer "la continuité en ce qui concerne les priorités futures pour le développement des infrastructures et les investissements".

La Commission n'a pas exposé la raison de sa décision d'exclure les ports français. Mais l'acheminement fait suite à de graves problèmes de congestion dans le nord de la France quand des contrôles douaniers sont effectués pour traverser la Manche.
 
Brexit : quelles conséquences sur les ports de Calais et de Dunkerque ?
>> Jean-Louis Manand

L'Union des ports de France a défendu l'alignement du "corridor" sur les ports français situés dans la Manche et la mer du Nord, faisant valoir que l'itinéraire devrait "refléter la géographie et les flux actuels" du trafic.
 
 

"Décision Scandaleuse" 


Une proposition de la commission européenne dont Xavier Bertrand, président de la Région Hauts de France, ne se réjouit pas. Ce changement d’itinéraire des frets risque de causer d’importantes pertes de subvention au niveau portuaire pour le pays. Calais est en désaccord avec cette proposition qui est "incompréhensible" pour les entreprises se trouvant au port.

Xavier Bertrand a rédigé un courrier à Violetta Bulc, commissaire européenne aux Transports, et au Premier ministre Edouard Philippe au sujet de la proposition de la Commission européenne.

"Cette proposition est inacceptable d’un point de vue géographique, puisque tous les ports français sont plus proches de l’Irlande que les ports belges et néerlandais.", dit-il notamment dans son courrier.
 
 ​​​​​​

 

Sur le même sujet

Concert : Yolande Bashing à Lille (électro)

Les + Lus