Calais : 25 migrants, dont 3 enfants, échoués sur un banc de sable, ont été secourus

Le moteur de leur embarcation est tombé en panne. 12 migrants ont été hélitreuillés par la Marine nationale. / © Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord
Le moteur de leur embarcation est tombé en panne. 12 migrants ont été hélitreuillés par la Marine nationale. / © Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord

25 migrants, dont 3 enfants, étaient échoués sur un banc de sable, au large de Calais, ce mercredi 28 août au petit matin. Le moteur de leur embarcation est tombé en panne. Ils ont été sauvés et rapatriés par les secours.

Par Manon Pélissier

Alors qu'ils tentaient de traverser la Manche à bord d'une embarcation semi-rigide mercredi 28 août, 25 migrants, dont 3 enfants, ont été secourus à Marck, a indiqué la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord dans un communiqué.

Le moteur de leur embarcation est tombé en panne et les migrants, d'origine kurde et pakistanaise, ont fini échoués sur un banc de sable, à 10 km au large de Calais.
 


13 ont pu revenir par leurs propres moyens


C'est le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Griz-nez qui a repéré cette embarcation en difficulté et a prévenu la préfecture maritime ainsi que les pompiers du Pas-de-Calais. 

La procédure de recherche et de sauvetage en mer est immédiat. Situés dans un "détroit où circule près de 25% du trafic maritime mondial", les migrants ne peuvent être secourus que par les airs.
 

12 migrants ont ainsi été secourus par l'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale, tandis que les 13 autres ont rejoint les côtes à pied, car le temps de l'opération, la marée était descendue.

Aucune victime n'est à déplorer.
 

La Manche, "véritable autoroute de la mer"


19 migrants ont été pris en charge par les pompiers et la police de l'air et des frontières. Une famille composée des deux parents, âgés de 33 ans et 31 ans, et de 3 enfants, âgés de 2, 7 et 10 ans, a été, quant à elle, prise en charge par la police, selon les pompiers du Pas-de-Calais.

Mardi 27 août, une vingtaine de migrants ont également été secourus. Leur embarcation était également en panne, au milieu de la Manche.
 

Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord "met en garde les migrants qui envisagent de traverser la Manche, une des zones les plus fréquentées au monde, et donc dangereuse pour la vie humaine". La préfecture la qualifie dans son communiqué de "véritable autoroute de la mer".
 
Si vous êtes victime ou témoin d’un événement de mer, composez le 196 ou transmettez l’information sur VHF canal 16.
 

Sur le même sujet

Raymond Froment lance une souscription pour la réfection de l'horloge du clocher

Les + Lus