Calais : des kayaks recyclés en sacs en dos

Savez-vous qu'on peut fabriquer des sacs à dos avec des vieux kayaks ? A Calais, l'éco-bagagerie, "La Virgule" relève ce pari un peu fou.

"La Virgule", c'est l'histoire de trois jeunes: Benoit Gourlet, étudiant en commerce, Maxime Labat, ingénieur pour une chaine d'articles de sports et Mattias Goulard, designer. Ils sont tous animés par un même esprit : le respect de l'environnement. 
Il y a un an, ils ont ainsi décidé de revaloriser des kayaks gonflables défectueux ou en fin de vie, en sacs à dos éco responsables.
 

La deuxième vie des kayaks

" Avec ce projet, on veut montrer qu'un déchet n'est pas un déchet, c'est juste une façon de voir les choses autrement" explique Maxime Labat, l'un des créateurs. "La Virgule, ce n'est pas un point final pour la vie des produits. C'est une virgule et nous on écrit la seconde partie de l'histoire" renchérit Benoit Gourlet. Chaque sac est conçu à partir de 98 % de matière recyclée.
 

L'insertion

C'est à Calais, dans les ateliers du Détroit, un établissement qui forme et accompagne des personnes en situation de handicap que la seconde vie des kayaks s'écrit.
Depuis le mois d'octobre, 20 coututrières tracent découpent et assemblent plus de vingt pièces pour fabriquer un sac à dos.
"Le kayak est fabriqué avec des matériaux robustes et imperméables car il est amené à être trainé sur des rochers. Ce sont ces propriétés qu'on utilise pour nos sacs", explique Benoit Gourlet. "On se sert de la vessie intérieure du kayak, un matériau étanche, pour faire la doublure de nos sacs. Et les bretelles sont conçues à partir de tapis de yoga upcyclées."

 

Les produits sont disponibles sur le site internet de La Virgule. La gammme va bientôt s'étoffer de nouveaux produits. Idée cadeau éco solidaire à l'approche des fêtes ...