• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Un syndicat de bouchers reconnaît sa responsabilité dans l’annulation du Calais Vegan Festival

Le président du syndicat comptait réagir pour parer les détériorations de commerces commises par des militants vegans. / © France 3
Le président du syndicat comptait réagir pour parer les détériorations de commerces commises par des militants vegans. / © France 3

Une fédération de bouchers-charcutiers-traiteurs avait prévu d'organiser un barbecue en marge du festival. Le président du syndicat pointe du doigt les militants vegan qui ont fracassé des vitrines de boucheries ces derniers mois.

Par Margot Desmas

Le premier festival de la région dédié au mode de vie vegan, initialement prévu le 8 septembre, a été annulé par la mairie de Calais ce vendredi. En cause : des menaces proférées par "des chasseurs et des éleveurs", selon les organisateurs, et des risques de débordement.

Le président de la Fédération des bouchers-charcutiers-traiteurs des Hauts-de-France, Laurent Rigaud, reconnaît la responsabilité de son syndicat dans cette annulation. "Nous n'allions pas courber l'échine et laisser des militants fracasser nos vitrines, assure-t-il. Nous avions prévu d'aller au contact".

Des militants vegan sont effectivement accusés d'avoir vandalisé des boucheries et fromageries dans la région ces derniers mois. Une cinquantaine de bouchers-charcutiers a même été reçue place Beauveau en juillet pour réclamer un coup d'arrêt à "l'impunité".
 

"Là où ils ont dépassé les limites, c'est que L214 [association de défense des animaux, ndlr] qui devait se rendre sur le festival a affirmé que c'était un geste citoyen de s'en prendre à nos professions. Nous ne voulons pas laisser les Hauts-de-France devenir un terrain de jeu pour les extrémistes", poursuit le président du syndicat. Malgré nos recherches, nous ne pouvons pas confirmer que L214 ait tenu de tels propos.

 

Un barbecue en marge du festival


Les organisateurs du festival vegan dénoncent, de leur côté, des menaces et des injures proférées à leur encontre de la part de certains éleveurs et bouchers. Des accusations réfutées par Laurent Rigaud.

"Aucune action violente n'était prévue, ce n'est pas l'objectif, précise-t-il. Il y a toujours des fous furieux qui injurient sur les réseaux sociaux mais ça ne vient pas de nous."

La Fédération avait en revanche prévu de mener une action de "prévention des consommateurs". Des bus provenant de toute la région devaient amener des dizaines de membres du syndicat sur les lieux pour organiser un barbecue en marge du festival.

Les tensions continuent donc de s'accroître entre militants vegans et bouchers-charcutiers. Les organisateurs du Calais Vegan Festival appellent à l'apaisement mais se disent "assommés" par l'annulation de l'événement.
 

Calais Vegan Festival

Chers Amis, Chères Amies, C'est avec un énorme pincement au cœur que nous devons vous annoncer la nouvelle : la ville de Calais a annulé le CALAIS VEGAN FESTIVAL. La mairesse a pris cette décision...


 

C'est quoi le mode de vie vegan ?

Le véganisme consiste à ne consommer aucun produit issu des animaux ou de leur exploitation. L'adoption de ce mode de vie découle généralement d'une idéologie qui propose une redéfinition normative de ce que devraient être les relations des humains aux animaux.

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus