Un homme, probablement armé, interpellé après s’être retranché dans une maison à Balinghem

Pendant près de 14 heures, la gendarmerie d’Ardres est intervenue devant un pavillon de Balinghem où un homme s’est retranché après une violente dispute avec sa mère. Un important dispositif de gendarmerie a permis l’arrestation de l’homme qui était probablement armé d’une carabine.

Trois conciliateurs se sont relayés dès samedi 20 heures pour désamorcer la situation avec un homme retranché dans une maison de la rue du Camp du Drap d’Or, au lieu-dit le Pont-Bûche. Dimanche, peu après 10 heures, le quarantenaire a été interpellé.

La première alerte a été donnée peu avant 19 heures samedi soir. Un témoin signale “un homme qui tenterait de s’en prendre à une riveraine” selon La Voix du Nord. Les forces de l’ordre sont dépêchées et découvrent une violente dispute familiale entre une mère et son fils d’une quarantaine d’années. Habitante de ce pavillon de Balinghem, elle est mise à l’abri dans un véhicule par des militaires. Les gendarmes ont pu écarter la piste d’un otage.

Le forcené va être "interné" pour subir "des examens psychologiques"

L’homme a proféré des menaces et tenu des propos incohérents. Pour encercler le domicile, les gendarmes locaux de la caserne d’Ardres ont été rejoints par le peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Wizernes (Audomarois). Le maire de la commune de Balinghem, Jean-Claude Vandenberghe, était aussi sur place.

Du côté des pompiers, une équipe a été mobilisée “en début de soirée et un petit peu dans la nuit”. Ils ont de nouveau été appelés suite à l’interpellation du suspect afin de le transporter dans un hôpital pour être “interné en vue d’examens psychologiques” selon la gendarmerie.

Peu après 11 heures, l'accès par la route départementale à cette commune près d'Ardres, bouclé depuis samedi 20 heures, est rétabli.