"Coach Éric va poursuivre l’aventure porteloise", Eric Girard reconduit à la tête des basketteurs de l'ESSM

Le président de l'ESSM du Portel l'a annoncé lundi 27 mai 2024 : "après 12 ans de bons et loyaux services", une durée (quasi) sans équivalent dans le monde professionnel, "Éric Girard prolonge" en tant qu'entraîneur portelois.

Dans un léger suspense, Yann Rivoal, président de l'ESSM du Portel a remercié "Arnaud, Karim, Geoffray, Pierre, Robin et Alban pour leurs compétences et leur bonne humeur, ils seront tous avec nous pour la prochaine saison, avec la complicité de Dominique et Didier" laissant planer un certain doute quant au destin d'Eric Girard. Dans la phrase suivante, le président a rassuré en écrivant : "Malgré les sollicitations extérieures notre coach Éric va poursuivre l’aventure porteloise et je suis très heureux de vous l’annoncer."

Hormis l’incroyable histoire entre Nanterre et Pascal Donnadieu, il n’y a pas d’équivalent sur le très haut niveau en termes de fidélité et d’attachement

Yann Rivoal, président de l'ESSM

à propos d'Eric Girard

"Les clubs construisent leur histoire autour des relations humaines et ce que nous avons tissé avec Éric est exceptionnel et n’ayons pas peur de le dire hormis l’incroyable histoire entre Nanterre et Pascal Donnadieu (1), il n’y a pas d’équivalent sur le très haut niveau en termes de fidélité et d’attachement. Je partage bien évidemment ce plaisir avec l’ensemble des dirigeants de l’ESSM qui ne ménagent pas leur temps et leur énergie au développement de notre structure..." 

Trois questions à Éric Girard

Qu'est-ce qui a motivé votre décision de poursuivre au Portel ?

Après cette 6e place ex æquo, de fortes questions se posaient à moi. Niveau motivation et santé, cette année a été une « cure de jouvence », aucune lassitude bien au contraire. L’entente respectueuse et motivante avec mon président et les actionnaires a toujours été d’une incroyable collaboration et écoute entre nous, rare dans ce monde du haut niveau surtout dans les périodes délicates. Pas de frein non plus sur mes propres conditions contractuelles qui n’ont jamais un axe de réflexion pour moi. Mon staff reconduit entièrement, était là aussi vue notre entente, complémentarité et résultats, un obstacle de moins. Il fallait, vu nos résultats avec des moyens réduits, voir si nos institutions allaient suivre ? Et immédiatement, grâce à une nouvelle coupe d’Europe, tous ont montré leur enthousiasme et le souhait de nous aider de façon plus large pour cette 9e saison consécutive au plus haut niveau Français. J’en profite d’ailleurs pour tous les remercier et je ne doute pas que nos partenaires seront comme tous nos supporters, derrière nous. [...]L’après covid avait été dur à vivre et avait stoppé l’évolution du club. J’ai vraiment l’impression que l’Essm repart de plus belle avec de meilleures bases, même si nous devrons encore réaliser quelques miracles avec ce championnat amputé de deux "petits".

Quel bilan tirez-vous depuis 12 ans ? 

Un bilan plus que positif il me semble en tenant compte que depuis 9 saisons en Betclic nous avons toujours eu le plus petit budget et même en Pro B nous n’étions pas dans le Top 5. Une montée en Pro B, une finale de coupe de France, deux qualifications à l’Europe, deux fois les play-off, des joueurs méconnus recrutés qui repartent avec une vraie plus value, des jeunes lancés dans le grand bain et qui se positionnent dans le meilleur cinq de Betclic Élite (Hifi, Vautier).

Quelles ambitions pour le Portel la saison prochaine ? 

Il faut être prudent car nous ne connaissons pas encore l’équipe que nous aurons à ce jour mais j’espère ambitieux sur les deux tableaux. En championnat d’abord, nous devons défendre notre top 8 malgré l’absence de deux "petits" clubs et une compétition à 16 au lieu de 18 ! Puis en coupe d’Europe, il y a 7 ans, nous avions raté d’un panier la 1/2 finale donc nous devrons croire en nos chances avec tout le soutien d’une région qui se mobilise de plus en plus autour de notre club.

Le Portel termine la saison 2023-2024 huitième des play-off et jouera la 4e coupe d'Europe la Fiba Europe Cup, la saison prochaine.

durée de la vidéo : 00h02mn05s
Portrait d'Eric Girard en octobre 2022. ©France Télévisions. M. Rappez.

Pour rappel, Eric Girard, entraîneur de l'ESSM Le Portel depuis 2012 avec deux petites interruptions avait débuté par Cholet (jeunes puis équipe première) avant de passer au Havre, à Strasbourg, puis Limoges CSP avant de rejoindre Le Portel. 

(1) Pascal Donnadieu est resté 37 ans sur le banc de Nanterre.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité