INTERVIEW. Inondations dans le Pas-de-Calais. "L'eau a toujours raison" : 3 questions à Francis Meilliez, géologue

Géologue et professeur émérite à l'Université Lille 1, Francis Meilliez analyse les crues de l'Aa et de la Liane dans le Pas-de-Calais. La composition des sols du département serait en grande partie responsable des crues de ces lundi 6 et mardi 7 novembre.

Les fortes précipitations de ce début de semaine ont alimenté d'importantes crues dans le Pas-de-Calais, rappelant pour certains les inondations de 2002. Ce mardi 7 novembre, Vigicrues a placé l'Aa et la Liane en vigilance rouge.

Comment expliquer la situation dans le Pas-de-Calais ?

Francis Meilliez (FM) : "Nous sommes dans une période de pluie intense en matière de débit. Par unité de temps il tombe beaucoup de pluie.

Là où ça déborde c’est là où il y a des terrains imperméables. A partir de Blendecques il y a des fonds de vallée qui sont massivement imperméables avec de l'argile ou du limon argileux. Par conséquent, l'eau ne s'infiltre pas dans les sols. Quand ces sols sont saturés, l'eau coule au-dessus. En ce qui concerne la Liane et les petits fleuves côtiers du boulonnais, c’est pareil. 

Il y a aussi une raison humaine. Quand il y a des inondations à répétition sur un endroit donné, c’est toujours dans les fonds de vallée. Pour des raisons économiques, les terrains de fonds de vallée ne coutent pas très cher car ils sont vulnérables, on y met des lotissements ou des établissements publics.

Francis Meilliez, géologue

Enfin, cela s'explique aussi par l'imperméabilisation des sols. Quand il tombe 1mm de pluie, cela fait 1 L d'eau au mètre carré. Ce n'est pas pour rien qu'on enlève de plus en plus de bitume dans les cours d'écoles pour permettre les infiltrations. Plus on bâtis, plus on imperméabilise.

Regardez où sont les maisons les plus anciennes, elles ne sont jamais dans les fonds de vallée. Depuis le années 50, on s’est affranchi de la simple observation de la nature. Avant on était obligé de faire attention à la nature. On se dit qu’avec la technologie on peut faire ce qu’on veut. L’eau à toujours raison c’est une question de temps."

Carte des sols du Nord et du Pas-de-Calais :

Cliquez sur une zone pour en connaître la composition de son sol.

Le Pas-de-Calais est-il plus touché que les autres départements français en termes de crues ?

FM: "Non, la nature ne connait pas de limite administrative. La situation est sensiblement la même pour les habitants de la vallée de l'Argens (Var).

Quand on a des régions avec des reliefs montagneux, entre ces mêmes reliefs il y a des terrains plats. Ces vallées ultra plates se sont construites à coup d'innondation. Faites un tas de terre, et avec un arrosoir, essayez de simuler l'érosion par la pluie. Pour avoir un terrain plat, le mécanisme c'est le remplissage."

Comment le Pas-de-Calais pourrait se protéger à l'avenir ?

FM: "Les promoteurs et les constructeurs doivent intégrer cette problématique à l'avance dans leurs constructions. Je pense qu’aujourd’hui il ne faut plus tourner autour du pot. Il faut réfléchir aux milieux dans lesquels on s’installe avant de construire. Sinon, quelle que soit la technique, ça tient au mieux dix ans."

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité