Coupe de France : les supporters de Valenciennes interdits de déplacement pour le match face à Calonne-Ricouart, organisé à Avion

Publié le
Écrit par Martin Vanlaton
Les supporters de Valenciennes ont interdiction de se déplacer pour assister à la rencontre en coupe de France face à Calonne-Ricouart, ce samedi 27 novembre 2021.
Les supporters de Valenciennes ont interdiction de se déplacer pour assister à la rencontre en coupe de France face à Calonne-Ricouart, ce samedi 27 novembre 2021. © CS Avion Football

Le VAFC (Ligue 2) affronte Calonne-Ricouart (Régional 3) pour le huitième tour de Coupe de France ce samedi 27 novembre. Le match se déroulera à Avion, mais sans supporters valenciennois. Le préfet du Pas-de-Calais leur interdit tout déplacement pour éviter des troubles à l’ordre public.

La décision est tombée ce mardi 23 novembre en début d’après-midi. À quelques jours du match du club amateur de Calonne-Ricouart face aux professionnels de Valenciennes en Coupe de France, le préfet du Pas-de-Calais interdit aux supporters valenciennois d’effectuer le déplacement ce samedi 27 novembre au stade François Blin à Avion, où le match est organisé.   

Une arrêté préfectoral qui n’a pas été pris au hasard car cette rencontre va se dérouler dans un stade situé aux abords du centre d’entraînement du RC Lens, La Gaillette. 

"En raison du contentieux historique existant entre le Racing Club de Lens et le Valenciennes Football Club (VAFC) et afin de garantir le bon déroulement de cette rencontre et la sécurité des personnes, le préfet du Pas-de-Calais a décidé de prendre des mesures d’interdiction d’accès des supporters valenciennois au Stade François Blin d’Avion et dans les communes d’Avion, de Lens, de Méricourt et de Sallaumines", détaille la préfecture dans le dit communiqué.   

Regrets… mais compréhension 

"Je regrette cette décision parce que ça aurait été bien d’avoir deux groupes de supporters pour fêter ensemble le football, explique le président de Calonne-Ricouart Laurent Maffrand, à quelques jours du plus grand match de l’histoire du club amateur. Mais je comprends tout à fait. Il suffit de voir ce qui s’est passé ce week-end..." 

Car cet arrêté, qui court du samedi 27 novembre, 6 heures, au dimanche 28 novembre, 6 heures, s’inscrit effectivement dans un climat de recrudescence de la violence dans les stades. Après les images qui ont marqué tous les esprits lors du derby du Nord en septembre dernier, de nombreux incidents sont venus perturber les rencontres.    

Incidents à répétition dans les stades 

Dernier en date, comme stipulé par le président de Calonne Ricouart : le match OL-OM dimanche 21 novembre. L’attaquant marseillais Dimitri Payet a été frappé à la tête par une bouteille lancée depuis tribunes. Le match a été arrêté, des sanctions sont tombées et le lanceur présumé a été jugé en comparution immédiate ce jour.

Au terme d’une réunion entre plusieurs présidents de clubs, les ministres de la justice et des sports, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé la remise de propositions contre les violences dans les stades d’ici quinze jours.    

Concernant le match de samedi organisé à Avion, la préfecture du Pas-de-Calais rappelle enfin que toute infraction à cet arrêté est punissable de six mois d’emprisonnement et d’une amende de 30 000 euros.  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.