Lens : le tournage de la nouvelle saison des "Petits Meurtres d'Agatha Christie" reprendra le 29 juin

Sophie Révil, la productrice de la très populaire série policière de France 2, l'a annoncé samedi sur notre plateau : le tournage de la troisième saison des "Petits Meurtres d'Agatha Christie", interrompu en raison du Covid-19 et des mesures de confinement,  va pouvoir reprendre à Lens le 29 juin. 

Emilie Gavois-Kahn, Arthur Dupont et Chloé Chaudoye campent les nouveaux héros de la nouvelle saison des "Petits Meurtres d'Agatha Christie".
Emilie Gavois-Kahn, Arthur Dupont et Chloé Chaudoye campent les nouveaux héros de la nouvelle saison des "Petits Meurtres d'Agatha Christie". © CAROLINE DUBOIS - ESCAZAL FILMS
Le tournage de cette troisième et nouvelle saison des "Petits Meurtres d'Agatha Christie" aurait dû normalement démarrer le 16 mars dernier, au pavillon Durot, où se trouvait l'ancienne unité gériatrie du Centre Hospitalier de Lens (Pas-de-Calais).

Mais les mesures de confinement liées à l'épidémie de coronavirus ont provoqué l'arrêt brutal de la production. "Les camions sont restés chargés", se souvient Sophie Révil (Escazal Films), la productrice de la série policière diffusée sur France 2. "Ça s'est arrêté du jour au lendemain ou plutôt ça n'a jamais commencé... mais on recommence le tournage le 29 juin. C'est officiel. On tournera deux épisodes de la nouvelle saison dans les années 1970".

Comme le veut le principe de la série, ces deux épisodes seront librement inspirés de deux enquêtes publiées par la romancière britannique Agatha Christie : La Nuit qui ne finit pas (1967) et Le Vallon (1946). 
 
"Petits Meurtres d'Agatha Christie" : le tournage de la 3e saison va reprendre le 29 juin à Lens

Cette reprise est un soulagement pour les fans de la série comme pour l'équipe de production qui s'inquiétait des conséquences du confinement. "Il va falloir qu'on refasse toute une préparation parce qu'on n'est pas sûr d'avoir tous les comédiens disponibles par rapport au plan de travail qu'on avait établi", expliquait le mois dernier Laurent Chiomento, le directeur de production des "Petits Meurtres". "On n'est pas sûr d'avoir les techniciens, ni surtout les autorisations de tournage, sachant qu'on avait notamment des décors qui étaient en vente, des appartements... et je ne suis pas sûr aujourd'hui que tous ces décors soient disponibles". 
 
Visiblement, tout semble résolu aujourd'hui. Mais les mesures de distanciation sociale, toujours d'actualité, ne vont-elles pas poser de nouvelles contraintes lors du tournage ? Quid des scènes d'embrassades ou d'amour, par exemple ?

"En fait, on a le doit à une certaine proximité à plusieurs conditions : tester les comédiens, prendre leur température tous les matins, à condition aussi de limiter le nombre de plans, que ce soit très rapide...", répond Sophie Révil. "Donc, nous, sur "Les Petits Meurtres", on ne va pas s'interdire complètement, si les comédiens sont d'accord, ni les baisers, ni les rapprochements. C'est impossible ! Vous voyez, quand on arrête un suspect, quand il y a une bagarre... Les comédiens sont d'accord pour être testés régulièrement et c'est ce qu'on va faire".  
 

On va essayer de maintenir la qualité des "Petits Meurtres", tout en étant vigilants sur les précautions, le nettoyage permanent du plateau.

Sophie Révil, productrice.



"On nous a recommandé de ne pas tourner dans des lieux trop clos ou trop petits", poursuit la productrice. "Je pense que les comédiens seront plus à l'aise à l'extérieur. Mais c'est vrai que notre studio (au Centre Hospitalier de Lens) est très important, C'est là qu'il y aura le nouveau commissariat, c'est là qu'il y aura tous les autres décors permanents". 
 

"On va essayer de ne pas faire de concessions sur la qualité", promet Sophie Révil. "La beauté visuelle, c'est ce que les gens viennent chercher dans "Les Petits Meurtres". Les maquilleuses, les coiffeuses seront extrêmement protégées. Elles auront une visière, des lunettes... On ne peut pas demander à des comédiens de se maquiller ou de se coiffer eux-mêmes quand il s'agit d'époque. Il y a pas mal de postiches, de moustaches, comme on est dans les années 70. Il faut que ce soit des professionnels qui les posent. On va essayer de maintenir la qualité des "Petits Meurtres", tout en étant vigilants sur les précautions, le nettoyage permanent du plateau".
 
Emilie Gavois-Kahn, nouvelle commissaire de la 3e saison des "Petits Meurtres d'Agatha Christie".
Emilie Gavois-Kahn, nouvelle commissaire de la 3e saison des "Petits Meurtres d'Agatha Christie". © CAROLINE DUBOIS - ESCAZAL FILMS

Pour cette nouvelle saison, la série change tout son casting. Exit le commissaire Laurence (Samuel Labarthe), Alice Avril (Blandine Bellavoir) et Marlène Leroy (Elodie Frenck). Place désormais à un nouveau trio de comédiens : Arthur Dupont, Chloé Chaudoye et  Emilie Gavois-Kahn qui campera la nouvelle commissaire.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
télévision économie médias déconfinement société coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter