Plaintes pour agression sexuelle : Le RC Lens réagit après le classement sans suite des accusations de supportrices

Des supportrices du RC Lens avaient porté plainte contre des palpations appuyées lors des fouilles par des vigiles pour accéder au stade du Havre, fin d'année dernière. Cinq plaintes avaient visé une vigile. On compte sept autres plaignantes pour le RC Lens, selon le communiqué du club de ce mardi 20 février 2024.

Les plaintes pour agressions sexuelles déposées par des supportrices de Lens et de Lille à la suite de palpations de sécurité au stade du Havre à l'automne 2023, ont été classées sans suite. Le RC Lens a réagi en apportant son soutien aux victimes.

Les plaintes, déposées le 20 octobre 2023, après la rencontre de Ligue 1 entre Le Havre et Lens, ont été classées "pour infractions insuffisamment caractérisées", a indiqué Bruno Dieudonné, procureur de la République du Havre, confirmant une information du journal L'Equipe.

Des fouilles "ressenties comme invasives, évoquant des attouchements sur la poitrine et les parties génitales"

Témoignage des victimes

Les plaignantes avaient rapporté des fouilles "ressenties comme invasives, évoquant des attouchements sur la poitrine et les parties génitales", mais il va falloir "démontrer l'agression sexuelle, et notamment un élément intentionnel", avait indiqué le magistrat en novembre à l'AFP. Au moins cinq plaintes avaient visé la même vigile.

Le club invite toute future victime présumée à immédiatement se rapprocher d'un membre de son équipe d'organisation ou de sécurité. Cette démarche s’avère déterminante afin de créer les conditions d’une plainte étayée

Le RC Lens

Dans un communiqué diffusé mardi 20 février, le RC Lens, qui "maintient son soutien à ses sympathisantes", a précisé que "douze supportrices Sang et Or" avaient déposé plainte.

"Si la justice a statué sur les événements du Havre, le Racing qui prône un supporterisme mixte et universel, reste particulièrement mobilisé. Le club invite toute future victime présumée à immédiatement se rapprocher d'un membre de son équipe d'organisation ou de sécurité. Cette démarche s’avère déterminante afin de créer les conditions d’une plainte étayée par des éléments probants d’une part, et d’autre part de réagir dans les plus brefs délais", écrit le RC Lens dans ce communiqué.  

Avec AFP