Un dictionnaire des 9000 déportés de Dora va être publié après vingt ans de recherche du Centre d'Histoire La Coupole

Un ouvrage à paraître en avril au Cherche Midi regroupe les fiches des 9000 déportés du camp allemand de Dora . Un travail colossal de recherches porté depuis vingt ans par La Coupole près de Saint-Omer et la mobilisation de contributeurs bénévoles. Un dictionnaire biographique premier du genre.

"Le livre des 9000 déportés de France à Mittelbau-Dora " aux Editions du Cherche Midi
"Le livre des 9000 déportés de France à Mittelbau-Dora " aux Editions du Cherche Midi © Léon Delarbre
L'ouvrage s'appellera "Le livre des 9000 déportés de France à Mittelbau-Dora". Un énorme projet. Une première. "C'est un projet collectif puisque plus de 70 bénévoles ont contribué à l'écriture des fiches des 9000 déportés. la volonté était de réaliser un mémorial de papier dans lequel, pour la première fois, les victimes du nazisme seraient rassemblées", raconte Laurent Thiery, directeur du livre.

Des notices réalisées à partir d'archives dont disposait déjà le Centre d'Histoire de la Coupole : des archives papier, des objets ou des vêtements.
 
Les archives de la Coupole ont contribué à la rédaction des fiches
Les archives de la Coupole ont contribué à la rédaction des fiches © Corinne Sala
 
Des fiches qu'il a fallu réécrire
Des fiches qu'il a fallu réécrire © Corinne Sala


2600 pages et 3000 photos


Le couteau pliant ci-dessous, par exemple a été fabriqué à l’usine de Dora en 1944 par Henri Berthomé, matricule 42421 à Mittelbau-Dora. Déporté le 22 janvier depuis la gare de Compiègne dans le 7e convoi parti de France vers le camp de Buchenwald, Henri Berthomé est affecté à Dora, le 16 février 1944, dans un Kommando de l’usine de montage des fusées A4-V2. À l’intérieur du tunnel, il se fabrique clandestinement un petit couteau pliant sur lequel est gravé "Dora".
 
Couteau réalisé par Henri Berthomé à Dora
Couteau réalisé par Henri Berthomé à Dora © Corinne Sala


Un monument de papier de 26 millions de signes


Le Camp de Dora est particulier car ce n'est pas un premier lieu de déportation. Sur les 9000 déportés de France à Mittelbau-Dora, 40 nationalités ont été recensées, d'où un intérêt à étudier les migrations. Parmi les déportés, sept femmes dont Simone Veil, sa mère et sa soeur.

Des déportés politiques et résistants ou de la Shoah. Beaucoup de juifs du Nord et du Pas-de-Calais et des tziganes du Pas-de-Calais sont  arrêtés en 1943 : "Ce dernier camp de concentration né de l'histoire du 3ème Reich est l'un des plus meutriers. Sur les 60 000 déportés toutes nationalités confondues, un tiers a péri" constate Laurent Thiery, Docteur en histoire. 
 
Etienne Lafond-Masurel, matricule 76820 à Mittelbau-Dora a fait don de sa veste à La Coupole
Etienne Lafond-Masurel, matricule 76820 à Mittelbau-Dora a fait don de sa veste à La Coupole © Corinne Sala
 

Un outil pédagogique


Hormis le livre d'André Sellier, "Histoire du camp de Dora", aucun ouvrage sur ce camp. Ainsi "Le livre des 9000 déportés de France à Mittelbau-Dora" va devenir un outil de transmission et pédagogique, sur tout le territoire et dans notre région des Hauts-de-France :" 400 personnes du Nord et du Pas-de-Calais, issues du Bassin Minier et de la résistance Audomaroise sont parties à Dora.. le Cherche Midi, s'est engagé à éditer 9000 exemplaires numérotés pour chacune des familles de déportés. Nous lançons un appel afin d'identifier le maximum de familles", poursuit Laurent Thiery. 

 
Un dictionnaire des 9000 déportés de Dora paraîtra en avril après vingt ans de recherche de la Coupole d'Helfaut

 
Parmi les contributeurs, la plus jeune a 18 ans, 16 lorsqu'elle a commencé. Lucie Fouble, est élève en classe préparatoire Hypokhâgne au lycée Mariette de Boulogne-sur-Mer : " Je suis super contente d'avoir participé à ce projet. J'ai écrit une dizaine de notices en m'appuyant sur des documents d'époque et j'en ai corrigé entre 60 et 70".
  


Et l'aventure se poursuit puisque la jeune fille décolle aujourd'hui pour le Montana aux Etats-Unis où elle conviée à la première projection mondiale d'un documentaire auquel elle a participé : "Colette". Un documentaire consacré à la soeur du résistant Jean-Pierre Catherine, déporté à Dora et pour lequel Lucie Fourbe a écrit la fiche :" C'est une aventure incroyable !", s'écrit-elle.
  
Plusieurs manifestations sont programmées à l'occasion de la sortie du dictionnaire, à Dora en Allemagne les 6 et 7 avril 2020 et à La Coupole les 11 et 12 avril 2020. 75 ans après la libération des camps, l'histoire de 9000 vies est enfin racontée.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
côte d'opale histoire culture livres seconde guerre mondiale