46ème Enduropale du Touquet : le circuit passera bien par Stella

Contrairement à ce qui avait été annoncé la semaine dernière par le directeur de l’épreuve, David Hauquier, la municipalité du Touquet a confirmé ce lundi soir que Stella fera partie du circuit pour cette édition 2022, à l’occasion d’une conférence de presse.

"On dit qu’à l’Enduro, Stella revit !" Josseline et Claudette habitent à seulement quelques mètres de la plage. Chaque année, en janvier, elles assistent avec bonheur à la course de motos sur sable, qui attire sur le front de mer pas moins de 200 000 spectateurs.

"C’est une émotion très forte" expliquent les retraitées. "Et puis, ça amène beaucoup de monde, ça fait vivre la ville." Alors quand elles apprennent ce week-end dans la presse que l’édition 2022 de l’Enduropale pourrait ne pas s’étendre à Stella – une première depuis 2003 –, Josseline et Claudette sont d’abord déçues, puis résignées. "On habite à Stella, nous n’irons pas au Touquet !"

Le suspens aura duré jusqu’au bout. Mais le maire du Touquet, Daniel Fasquelle, l’a finalement confirmé hier soir à l’occasion d’une conférence de presse : l’Enduropale ira bien au Touquet cette année. "L’Enduro dépasse les frontières du Touquet, et c’est un plaisir de partager cet événement avec les communes alentours", a-t-il précisé. L’idée d’un circuit sans Stella aurait d’abord été évoquée l’an dernier, selon le maire toujours, "pour cause de crise sanitaire." 

"Tout est bien qui finit bien", affirme Walter Kahn, le maire Les Républicains de Cucq-Trépied-Stella, qui vivait jusque-là dans "l’incertitude."  "Nous investissons chaque année jusqu’à 70 000 euros pour le circuit" précise-t-il. "Cet événement, c’est généralement une bouffée d’oxygène pour les commerçants."

Une édition 2022 plus spectaculaire et éco-responsable

Daniel Fasquelle

L’équipe d’organisation souhaite cette année faire "évoluer l’événement" et mettre l’accent sur le "spectaculaire". 

Afin d’augmenter la visibilité du public, les voitures ne pourront plus par exemple stationner sur le parking du front de mer. Un 46ème Enduropale qui se veut également "respectueux de l’environnement" pour Daniel Fasquelle, qui admet qu’en ce qui concerne la consommation des motos, l’organisation "n’y peut rien". 

Davantage de bennes à ordures, incitation au covoiturage… Un partenariat est même en cours de discussion avec la Région pour faire bénéficier aux spectateurs un billet à 1 euro pour prendre le TER. 

Pour rappel, l’Enduropale du Touquet aura lieu du 28 au 30 janvier 2022.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport auto-moto tourisme économie côte d'opale