Avion de tourisme abîmé en Manche et non localisé : des effets personnels retrouvés à Equihen-Plage

Publié le
Écrit par Emmanuel Pall

Deux personnes étaient à bord de ce petit aéronef porté disparu entre la France et l'Angleterre, le 2 avril dernier. Le parquet de Boulogne-sur-Mer confirme que des objets appartenant aux deux passagers ont été retrouvés.

Le parquet de Boulogne-sur-Mer (62) confirme que des objets appartenant aux deux personnes disparues samedi au cours de leur traversée de la Manche à bord d'un avion de tourisme (de type P28 enregistré en Grande-Bretagne), ont été découverts mardi 5 avril, sur une plage d'Equihen-Plage. C'est un promeneur, trois jours après l'accident qui a fait cette découverte. 

"Des documents officiels"

Dans les effets trouvés par un promeneur sur une plage d'Equihen-Plage mardi 5 avril 2022, il y avait "des documents officiels permettant de faire un lien avec des personnes devant se trouver dans l'avion qui a disparu dans les eaux britanniques", a déclaré à l'AFP, le procureur de Boulogne-sur-Mer, Guirec Le Bras. 

L'avion privé était parti de Wellesbourne (en Angleterre) pour se rendre dans la station balnéaire française du Touquet, selon la préfecture maritime.

Il n'était pas seul dans le ciel

L'appareil volait de conserve avec cinq autres avions de tourisme dans le cadre d'une sortie commune, avait précisé la préfecture du Pas-de-Calais.
Sa dernière position connue se trouvait au milieu de la Manche, près de 40 km ( soit 21 milles nautiques) au large de Dungeness, dans l'extrême sud-est de l'Angleterre, d'après un communiqué des garde-côtes britanniques.
D'importants moyens de recherche français et britannique avaient été déployés samedi et dimanche, en vain

Selon le journal Sunday Telegraph, l'avion appartient à Guy Wakeley, dirigeant dans le secteur financier et instructeur dans une école d'aviation du sud de l'Angleterre.